La méthode martingale dans les paris sportifs

26 juillet 2020
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus UnibetVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus betclicVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros, qu'il soit gagnant ou perdant7/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus pmu sportVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus zebet150 euros de bonus, dont 100 euros remboursés en paris gratuits sur votre premier pari (s'il est perdant)7/10 Je parie lire l'avis

Qu’est ce que la méthode martingale ?

> Comment ça marche ?

La martingale, ou martingale de Hawks est un système de paris directement héritée de l’univers du casino. Il s’agit d’un système en “montante” dans lequel la mise augmente lorsque l’on perd son pronostic.

Cette technique repose donc sur le fait de rattraper ses paris perdants, en augmentant progressivement sa mise. Bref c’est le même principe que la montante, sauf que là c’est quand on perd ses paris.

Comment on sait de combien on augmente ce pari ? Le principe c’est d’augmenter la mise par un coefficient multiplicateur, elle va donc devenir de plus en plus importante à chaque pari.

Ce fameux coefficient on l’obtient facilement en faisant la formule cote/(cote-1). Bon si les maths c’est pas votre truc, retenez simplement que le coefficient multiplicateur va dépendre de la cote de votre pari.

gestion des mises paris sportifs

En gros plus la cote est basse et plus le coeff multiplicateur est élevé, A l’inverse plus la cote de votre pari est élevée et plus votre coefficient multiplicateur est bas. Par exemple en jouant sur des cotes de 1,5, nous aurons un coefficient multiplicateur de 1,5/(1,5-1) = 1,5 / 0,5 = 3.

Ainsi si le pari initial de 10 euros par exemple est perdant, il faudra jouer 30 euros (10 euros de mise initiale x 3 de coeff multiplicateur) le pari suivant. Si ce pari de 30 euros est encore perdant, il faudra engager 90 euros pour le troisième pari … etc.

Vous le voyez avec des cotes de 1,5, on se retrouve avec un coefficient multiplicateur de 3 entre chaque pari, les mises augmentent donc très vite. A l’inverse imaginons que nous jouions uniquement sur des cotes à 3, dans ce cas le coeff multiplicateur pour chaque pari sera 3/(3-1)=3/2 = 1,5, c’est nettement plus bas.

Avec un coefficient multiplicateur de seulement 1,5, si votre pari initial de 10 euros est perdant, il nous faudra miser seulement 15 euros le pari suivant. Si ce pari de 15 euros est encore perdant, il faudra miser 22,50 euros pour le troisième pari … etc.

Vous le voyez avec des cotes à 3, votre coefficient multiplicateur et vos mises augmentent moins vite. Ce qu’il faut retenir c’est que votre martingale n’augmente pas de la même façon en fonction de la cote de votre pari.

> La martignale en chiffres

On vous a préparé un petit tableau pour vous montrer comment ça fonctionne, ce tableau c’est le cas de figure de notre premier exemple, avec des cotes à 1,5 et donc un coefficient multiplicateur à 3 :

 

Nombre de parisMisePerteSolde total
110€-10€-10€
230€-30€-40€
390€-90€-130€
4270€-270€-390€
5790€-790-1150€

Et comme on le voit sur ce tableau, quand vous avez un coefficient multiplicateur de 3 il suffit d’une série de paris perdants et les pertes d’argent s’accumulent.

Ce qu’il faut retenir avec la martingale, c’est que plus on avance dans ses paris perdants et plus on va devoir miser d’argent. Mais en misant de plus en plus, on prend le risque de tout perdre.

Au bout de 4 paris perdants, vous vous retrouvez à miser 790 euros au total sur votre 5 ème pari. Cela fait beaucoup de risques pris pour au final gagner peu (5 euros dans notre exemple).

Et en imaginant que vous perdez ce 5 ème pari consécutif, vous vous retrouvez avec une perte cumulée de 1150 euros. Tout ça pour à la base, essayer de gagner 5 euros. Vous voyez que dans ce cas de figure c’est une méthode dangereuse, pour au final peu de résultats.

On pourrait penser qu’avec des cotes plus élevées et un coefficient multiplicateur, il n’y a aucun risque. C’est effectivement moins dangereux mais pas anodin. Reprenons notre deuxième exemple une martingale sur des matchs nuls cotés à 3, pour lequel le coeffcient multiplicateur sera de 3.

Nombre de parisMisePerteSolde total
110€-10€-10€
215€-15€-25€
322,50€-22,50€-47,75€
433,75€-33,75€-85,50€
550,63€-50,63-136,13€

Vous le voyez dans ce cas les mises augmentent de façon plus raisonnable, même en arrivant au cinquième pari. Néanmoins après 4 paris perdant on se retrouve avec 85,50 euros de perte, alors qu’à la base on voulait gagner 20 euros.

On le voit la méthode parfaite, mais d’un point de vue mathématique la méthode est séduisante et semble infaillible. On pourrait presque dire qu’avec elle nos paris sont 100% sûrs, puisque ça semble nous assurer des gains de façon certaine (même des petits gains.

Mais comme vous le pressentez dans la réalité la méthode ne fonctionne pas, pire elle est dangereuse sous différents aspects.

Les paris sportifs : la loi des séries

En tant que parieurs vous avez du constater que votre parcours est loin d’être linéaire. En effet vous aurez des périodes au cours desquelles tout va vous sourire. Dans ces moments-là, vous réussirez tous vos paris ou presque. Ces périodes où on enchaîne les paris gagnants et où tout va bien.

Le risque dans ces périodes où tout va bien, c’est d’oublier que parfois on peut perdre aux paris sportifs. Alors souvent on finit par s’emballer et tenter des paris de plus en plus risqués.

Et souvent il arrive ce qui devait arriver. On commence à perdre des paris de plus en plus souvent et même souvent à les enchaîner.

loi des séries paris sportifs

Parce que c’est souvent comme ça que ça se passe quand on est dans une période noire. Ce sont des moments, où les paris perdants se succèdent, les uns après les autres.

Non seulement il s’agit de périodes où il faut absolument prendre du recul. Mais ce sont aussi des moments où il faut réfléchir, pour changer sa façon de parier et mieux rebondir.

Mais imaginez juste un instant, que vous fassiez une martingale durant cette série de paris perdants. Imaginez que vous augmentiez votre mise à chaque pari perdant. Le risque de finir à zéro devient inévitable. C’est comme lorsqu’on a un mur en face et qu’on appuie à fond sur la pédale d’accélérateur.

Et même si la méthode de la martingale est juste d’un point de vue purement mathématique, elle est totalement irréaliste.

En effet dans la vraie vie votre capital n’est pas illimité (sauf si vous êtes milliardaire, bien sûr). Et bien sûr le bookmaker peut également limiter vos mises, s’il se rend compte de la supercherie. Cela va vous stopper net dans votre tentative.

Utiliser la méthode de la martingale est clairement une erreur, c’est même une technique dangereuse.

La martingale de Hawks : une méthode de montante dangereuse

De façon générale, augmenter les montants de ses mises de façon exponentielle est une très mauvais idée.

Il est recommandé de ne pas utiliser ses méthodes qui s’avèrent risquées, car elles peuvent conduire à la banqueroute. La martingale est dangereuse, tout simplement parce que vous misez des sommes d’argent de plus en plus importantes.

En misant de plus en plus gros,vous ne gérez plus votre bankroll de façon convenable. Pire vous prenez le risque de perdre une grosse partie voire l’intégralité de votre capital.

technique montante risquée

Elle rejoint le rang des stratégies à éviter, et même des arnaques mises en avant sur le web comme la méthode des petites côtes, les paris combinés ou bien encore la méthode mi-temps / fin de match .

Certains conseillent également d’effectuer une montante à chacun vos paris gagnés. Là aussi c’est une erreur à ne pas commettre car vous finirez tôt au tard par perdre. Ce qui réduira forcément vos gains à néant.

Néanmoins, et à condition d’être utilisée intelligemment, le principe même d’augmenter sa mise peut s’avérer très intéressant.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

Comment gagner avec des martingales plus safes

Là on va vous présentes différentes techniques que vous pouvez mettre en place pour vos martingales.

Ces conseils sont vraiment de très bonnes alternatives, et aident à corriger les défauts de la martingale classique.  Mais auparavant vous devez être vigilant et gérer de façon rigoureuse votre bankroll

Vous devez surtout éviter de vous mettre à parier n’importe comment.

> Ne pas vouloir parier à tout prix

C’est le premier conseil de base, mais celui qui est à respecter absolument.

Pourquoi c’est si important de ne pas se précipiter ? Comme on l’a vu plus haut lorsqu’on commence des paris sportifs, le mental change. Cette dimension psychologique est très importante dans les paris, elle est pourtant souvent négligée.

Or quand on commence à perdre des paris sportifs, on est tentés de vouloir absolument refaire. Et donc de parier tous les jours, même quand il n’y a rien d’intéressant afin d’arriver à “se refaire”.

bonne gestion bankroll

C’est évidemment la plus grosse erreur que vous pouvez faire, parce qu’en faisant ça vous prenez le risque de prendre un pari sans l’avoir analysé. C’est un pari pris un peu “au pif”, parce qu’il faut absolument que vous récupériez l’argent que vous avez perdu.

Inutile de vous dire que si vous faites comme ça, vous avez de grandes chances d’aller droit dans le mur.

Non, prenez votre temps, comme indiqué plus haut dans l’article vous pouvez même pendant un temps prendre du recul sur les paris sportifs.

Ne cherchez pas à parier à tout prix, pariez seulement sur une belle value. Cela sera un match que vous aurez bien analysé, et que vous sentez bien.

Et là vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre martingale.

> La martingale sur des paris à grosse cote

On l’a démontré en début d’article, si malgré les risque vous voulez absolument vous lancer dans une martingale, miser sur des grosses cotes est une stratégie intéressante. On l’a vu, l’‘intérêt d’appliquer la montante sur des paris à grosse cote c’est que le coefficient multiplicateur que l’on applique limite l’augmentation des mises.

En gros plus la cote est grosse, moins vous serez obligé d’augmenter la mise lors du pari suivant.

Si l’on reprend l’exemple précédent mais qu’on l’applique sur des cotes à 5, on obtient un coefficient multiplicateur de 5/(5-1) soit 1,25. Ainsi pour espérer obtenir le même gain qu’au premier pari et couvrir les pertes précédentes il faudra miser 10 puis 12,5 puis 15,63 puis 19,53.

On le voit parier une martingale dans ces conditions vous permet de limiter l’augmentation des mises, et de réduire fortement vos pertes. En utilisant ce type de martingale vous aurez nettement moins de risque de finir en banqueroute.

> Réduire le coefficient multiplicateur

Ensuite, et en reprenant l’exemple de ces côtes de 5, on peut aussi faire le choix d’appliquer un coefficient multiplicateur moindre que celui obtenu par le calcul. Au lieu d’appliquer un coefficient de 1,25, on pourrait appliquer un coefficient de 1,2 par exemple 1,2.

Dans ce cas vos mises augmentent moins vite, et vos pertes seront moins importantes. Mais le revers de la médaille est que cette stratégie va limiter fortement les bénéfices, et vous servira d’avantage à rattraper les pertes qu’à gagner de l’argent.

Mais honnêtement c’est déjà pas mal, gagner aux paris sportifs c’est commencer par ne pas perdre. Et il s’agit d’un bon compromis, parce que cela vous évite de miser trop et de tout même rattraper vos pertes précédentes.

martingale paris sportifs

> Limiter le nombre de paris de sa montante

Enfin le plus important sans doute est de limiter la martingale.

Ainsi on peut aussi faire le choix de limiter sa montante à 3 coups par exemple. Ce chiffre est un bon compromis, parce que ça vous évite de partir sur des montants de mise trop élevées.

Ainsi vous évitez de multiplier les pertes, qui seraient préjudiciables pour vous.

Même si vous choisissez un autre chiffre, il faut en tout cas faire le choix de limiter votre martingale très tôt. Surtout si l’on fait le choix de la faire sur des grosses cotes qui ont très peu de chance de passer.

En résumé si vous voulez absolument jouer selon cette méthode. le plus pertinent sera de partir sur une martingale un peu allégé, dans laquelle vous allez respecter ces 4 règles fondamentales :

  1. De ne pas se précipiter en pariant sur le premier match venu, mais d’être patient et de bien analyser.
  2. De ne pas jouer de martingale sur des cotes trop petites, et même de privilégier des cotes supérieures à 2. Bien sûr ne pas jouer de trop grosses cotes, il faut que votre pari ait des chances raisonnables de passer.
  3. D’appliquer un coefficient multiplicateur plus bas que celui que vous obtenez par le calcul “cote/(cote-1)”
    Tout ça permet de limiter les effets du ou des paris perdus, en vous faisant prendre moins de risque que pour une montante classique.
  4. L’idéal est de limiter cette martingale “light” à 3 paris par exemple. En tout cas il vous faut une limite maximale en nombre de pari afin de ne pas faire banqueroute.

Maintenant que vous en savez plus sur la martingale, ses dangers et comment l’utiliser intelligemment, c’est à vous de jouer.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax

4 commentaires

Défiler vers le haut