5 conseils pour gagner ses paris sur les outsiders

27 avril 2015

Pourquoi les parieurs ne parient pas sur les surprises

Dans les paris sportifs le choix qui est fait le plus souvent par les parieurs est de miser sur les favoris.

Cela parait plutôt logique, parce qu’on peut être tenté de miser sur l’équipe qui a le plus de chances de l’emporter. Bien sûr les cotes des favoris seront plus basses que celle des autres. Et il ne faut pas oublier qu’en paris sportifs la cote est une probabilité qu’a une équipe de l’emporter ou non.

Donc on constate bien souvent que les parieurs misent de façon importante sur les équipes favorites. Ils les jouent même tellement massivement que le bookmaker a bien du mal à ajuster les cotes en fonction. Bien souvent même le pourcentage des mises sur les favoris est plus important, que les probabilités qu’il a de remporter la rencontre.

Ce qu’on peut déduire de ce jeu massif sur les favoris, c’est qu’il y a sans doute des values sur les outsiders.

C’est justement l’objectif de cette technique : c’est de parier sur les outsiders. Mais pas juste pour le plaisir de parier à l’inverse des autres. Ici l’intérêt c’est d’essayer de jouer sur une cote value. C’est à dire sur une équipe qui n’est pas la favorite dans une rencontre. Et de se concentrer sur les cas de figure où miser sur la surprise va vous rapporter du bénéfice.

#1 1ère possibilité : Le tout pour le tout, jouer la très grosse côte

Cette technique de pari consiste à miser sur plusieurs outsiders qui ont peu de chance de remporter le match. Forcément puisque le bookmaker estime qu’ils ont quasiment aucune chance de gagner, ils auront une cote élevée.

Pour mener à bien cette technique, il faut choisir une compétition pertinente. On va éviter d’utiliser cette méthode sur un match à enjeu de ligue de champions, parce que c’est rarissime que ça s’y produise. On préfèrera choisir par exemple les matchs de coupes nationales. Notamment les coupes anglaises et françaises recellent de belles surprises.

Une fois la compétition choisie, il vous suffit de sélectionner plusieurs matchs, dont la cote est supérieure à 8. Comme expliqué plus haut, Il faut être vigilant sur la compétition choisie.

Nous vous conseillons de privilégier pour cette technique les matchs de coupe ou de début de saison. Tout simplement parce que c’est sur ce type de matchs où la côte de l’outsider peut représenter une value intéressante. Il suffit dès lors qu’un seul pari passe pour que cela soit rentable.

En effet, les matches à réels enjeux ne laissent généralement pas de place aux surprises. Si, lors de ces grands matchs, vous misez sur les grosses surprises vous pourriez bien y laisser des plumes.

Néanmoins même si elle peut fonctionner de façon ponctuelle, c’est une méthode que nous déconseillons car les probabilités de réussir un pari d’une coté supérieure à 8 sont beaucoup trop faibles.

#2 Le nul surprise

Parier sur un nul équivaut dans certaines situations à parier comme si vous pariez sur un outsider. Comme dans l’exemple des matchs de coupe exposé plus haut.

Par exemple, prenons un match de coupe entre une équipe archi-favorite de première division et un club bien inférieur. Dans ce genre de situations un match nul à la fin du temps réglementaire est déjà une surprise en soit, et souvent cotée à plus de 5. Dans ce cas de figure-là, le match nul a plus de chance de se réaliser qu’une victoire directe de l’outsider. En plus cela n’empêche pas le favori de l’emporter en prolongation comme c’est souvent le cas en coupe. Voilà le type d’astuces qu’en tant que parieurs vous devez privilégier.

outsider paris sportifs

#3 Se concentrer sur les rencontres équilibrées

Dans un match où il y a peu d’écart entre les deux équipes, où la rencontre semble équilibrée. Il s’agit d’une méthode qui a déjà bien plus de chance d’être gagnante et qui consiste à parier sur l’équipe challenger. Dans les grands championnats européens environ 20 % des matchs se terminent par une victoire à l’extérieur or un outsider lors d’une rencontre est très souvent l’équipe à l’extérieur.

Mais l’inverse est vrai, il peut être intéressant de miser sur l’équipe à domicile même si elle n’est pas favorite de la rencontre. En fait tout dépend des forces en présence, du contexte. Bref de tous les éléments que vous aurez auparavant analysés, afin que votre pari soit gagnant.

Dans ce genre de cas de figure, vous prenez moins de risque à jouer la surprise puisque la rencontre est sur le papier plus équilibrée. Bien-sûr la cote sera de 3,2 à 4,5 sera moins élevée que sur d’autres rencontres. Mais vous avez l’avantage de ne pas avoir besoin d’un très gros taux de réussite pour être rentable.

#4 Les matchs de début de saison : beaucoup de surprises à l’horizon

Les matchs que vous devez cibler sont des matchs où vous sentez qu’il peut y avoir une surprise car le favori semble diminué ou bien que l’équipe annoncée perdante s’annonce revancharde.

Les débuts de saisons sont également des moments très propices pour parier sur des victoires surprises. Car les grosses équipes ne sont pas toujours rodées et les petites équipes veulent accumuler un maximum de points dans l’optique de leur maintien.

C’est pour cela qu’en début de saison les surprises sont légion. Les grandes équipes qui jouent ou veulent jouer, font une préparation physique qui les amènera au top au printemps. Pour les “petits”, le début de saison est le bon moment pour les prendre. Eux se débrouillent pour être prêts dès le début, pour essayer de se payer le scalp d’un gros. Leur but est de ramasser un maximum de points en vue du maintien.

Sur ce genre de matchs il est donc intéressant après analyse, de jouer sur la surprise. Et si vous réussissez votre coup vous dégagerez des gros bénéfices car la cote que vous aurez passé sera belle.

#5 La couverture : pour sécuriser ses paris sur les outsiders

Si vous croyez dur comme fer à la défaite du favori, vous pouvez également choisir la double chance. Dans ce cas de figure ce pari devrait être à une cote relativement élevée puisque vous ne misez pas sur le favori.

Mais il y a peut-être mieux que la double chance, vous pouvez par exemple envisager de couvrir votre pari par un draw no bet par exemple. Il peut donc être intéressant d’associer ce pari sur un outsider, à la méthode de la couverture des paris.

La couverture peut être intéressante à faire quand vous jouez sur un gros nul surprises coté à 5. Vous pourriez par exemple sécuriser d’avantage ce pari, en le couvrant la victoire du favori par un but d’écart (généralement côté à plus de 3). Cela rend votre pari surprise certes moins rémunérateur, mais en cas de victoire du favori par un but d’écart vous êtes remboursé. C’est donc clairement une astuce à utiliser pour gagner plus souvent vos paris sur les outsiders.

Bien sûr ça n’est qu’un exemple, avec cette méthode du pari remboursé les possibilités sont immenses afin de vous assurer des gains plus fréquents. Surtout ça vous permet d’avoir des cotes bien supérieures à un pari double chance. Couvrir ses paris c’est donc la meilleure façon de perdre moins souvent tout en gardant des cotes intéressantes.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue de 100 euros offerts sur votre premier pari. Je gagne sur Unibet

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

2 commentaires

Scroll Up