Comment gagner grâce aux matchs nuls – 10 méthodes gagnantes + Bonus

23 juin 2019

Parier sur les matchs nuls : la méthode gagnante

Vous aimeriez parier sur les matchs nuls, mais vous ne savez pas trop comment faire ? Vous ne savez pas comment choisir vos matchs ?

Comment gagner aux paris sportifs vous présente 10 méthodes gagnantes vos paris sportifs, et en bonus, une technique à éviter, et un autre technique à tester absolument.

En observant les cotes on peut s’apercevoir que parier sur les matchs nuls pourrait être intéressants. En effet les matchs nuls sont à des niveaux de cotes plutôt généreux (aux alentours de 3 en général).

Des cotes qui sont en moyenne plus élevées, c’est clairement pas négligeable.

Les cotes des matchs nuls sont supérieures à ce que vous pouvez trouver sur les équipes à domicile. Et même bien souvent supérieures au choix 2 (équipe à l’extérieur).

En plus, en observant rapidement les stats on constate que les matchs nuls ne sont pas si rares. En effet, en moyenne dans chaque championnat le taux de match nul s’approche souvent des 30 % sur toute la saison.

Donc on voit que le match nul, c’est loin d’être le truc qui n’arrive jamais.

Et même dans certains championnats comme en série A italienne par exemple on atteint régulièrement les 35 % de matchs nuls. Donc au premier abord, on voit bien qu’il y a quelque chose à faire.

Alors vous vous dites peut-être comme moi, que ça vaut le coup de s’y intéresser.

technique parier matchs nuls

La meilleure technique pour trouver des matchs nuls : les statistiques

Afin de réussir ses paris sur le nul, le premier bon réflexe que vous vous devez d’avoir est d’aller sur SoccerStat.fr afin de consulter les statistiques.

Ces statistiques vous serviront dans votre travail d’analyse. Cela vous aidera à détecter un match à forte probabilité de match nul.

En plus certains critères vous aideront à pronostiquer des matchs nuls de façon fiable.

#1 Trouver les championnats avec le plus de match nul

Un des premiers éléments à regarder est le taux de matchs nuls du championnat visé. Par exemple vous aurez bien plus fréquemment des matchs nuls en série B italienne, qu’en Bundeliga ou en Premier League.

Soccerstats mais également d’autres sites vous fourniront ces informations précieuses. A vous de vérifier si le championnat visé est riche en match nul.

Mais ça n’est pas suffisant, il faut aussi que vous sachiez si l’équipe que vous choisissez est une adepte des matchs nuls.

#2 Trouver les équipes avec le plus de match nul

Cela paraît tellement évident que ça semble bête de le dire. Mais pourtant il vous faut être attentif au taux de match nul des équipes qui prennent part à la rencontre.

C’est un élément hyper important à prendre en compte. Même si bien sûr il y en a tant d’autres.

Prenons un exemple bête : si l’équipe sur laquelle vous souhaitiez miser le nul, réalise moins de 20 % de matchs nuls. Vous allez réfléchir de sélectionner le match nul pour cette rencontre.

Ça ne veut pas dire que le match nul ne peut pas arriver. Ça veut pas non plus dire que c’est le seul critère à prendre en compte.

Mais ça compte évidemment donc une équipe qui a 40 % de matchs nuls sur la saison, semble être un meilleur coup à tenter.

De même si vous comptez parier sur un nul mi-temps. Il serait également intéressant d’étudier les statistiques sur les matchs nuls à la mi-temps pour chacune des équipes. Logique.

#3 Faire attention au classement de l’équipe et à la forme

Cela fait partie des premiers critères en prendre compte, vous devez regarder le classement des équipes concernées.

En général il sera plus intéressant de parier sur un match nul si les deux équipes sont assez proches au classement. Surtout si l’équipe qui reçoit est moins bien classée que l’équipe à l’extérieur.

Bien sûr vous devez regarder d’autres aspects que le classement. Par exemple l’état de forme des 5 derniers matchs est un élément important que vous devez prendre en compte. A partir de l’état de forme d’une équipe, on peut “lire” le futur résultat d’une équipe

Par exemple, si le favori d’une rencontre est moyennement en forme et a beaucoup de joueurs absents. Alors peut-être que le match nul face à une équipe inférieure est un bon choix. En tout cas, ça mérite réflexion.

stats match nul

#4 Suivre les confrontations directes et l’effet bête noire

Un autre élément très important à prendre en compte est le résultat des différentes confrontations directes.

On peut souvent en tirer des enseignements intéressants. Par exemple si vous voyez que le supposé favori se fait régulièrement accroché par l’équipe outsider. Alors jouer le match nul peut rapidement devenir intéressant.

C’est ce que l’on appelle effet bête noire. C’est le fait qu’une équipe pourtant supérieure n’arrive jamais à battre une équipe en particulier qui lui est inférieure.

Bien sûr il faut regarder si ces matchs nuls, se produisent à domicile ou à l’extérieur. Mais il faut de te toute façon en tenir compte pour forger votre analyse

Mais pour valider si jouer le match nul est intéressant, vous devez cocher d’autres cases.

#5 Tenir compte des classements domicile / extérieur

Là l’intérêt c’est de vous pencher sur le classement domicile de l’équipe qui reçoit, et le classement extérieur de l’équipe qui se déplace.

Pourquoi c’est intéressant de faire ça ? Parce que rapidement vous n’aurez que deux possibilités qui se dégageront.

– Soit les deux équipes sont à la même place ou presque. Alors il peut être intéressant de sélectionner ce match. Parce qu’on peut partir du principe qu’il est probable que comme ils ont un classement équivalent, ils fassent match nul.

– En revanche si l’équipe à domicile est 1ere du classement à domicile, et l’équipe extérieure est dernière du classement des équipes à l’extérieur. Alors cette rencontre semble trop déséquilibrée et il devient peu pertinent de jouer le match nul. Sauf si comme on l’a dit plus haut le favori n’est pas en forme et l’outsider est en forme.

Vous le voyez c’est loin d’être mathématique, c’est la réunion de tous ces critères qui validera votre décision.

Bien évidemment les classements domicile et extérieur s’avèrent un très bon indicateur. Mais ils ne sont pas suffisants pour décider de parier sur un match nul.

#6 Suivre l’actualité

Les statistiques c’est très bien et c’est même indispensable, mais vous ne pouvez pas vous dispenser de suivre l’actu. Il faut que vous puissiez connaitre l’état de forme de telle équipe ou de tel joueur.

Pour cela la lecture de sites internet consacrés à l’actualité football est indispensable. De même vous devez avoir auparavant vérifié les éventuels blessés ou suspendus pour chacune des équipes. Un site comme Sports Gambler peut vous y aider, mais il y en a d’autres.

En bref, restez chaud sur l actu foot.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

#7 Parier sur les nuls : parier différemment des autres

Vous l’avez compris trouver des matchs sur lesquels il sera intéressant de parier sur le nul vous demandera un effort d’analyse.

Mais très sincèrement le jeu en vaut la chandelle. Il y a régulièrement de bons valuebets à trouver du côté des matchs nuls.

C est d’autant plus vrai, que les parieurs débutants font souvent l’erreur de ne pas parier sur ces matchs nuls. Les mises sur les matchs nuls représentent 20 à 25 % des mises totales sur du 1N2.

C’est largement en dessous des probabilités estimées par le bookmaker que le match nul se réalise. En moyenne et suivant les matchs le site de paris sportifs estime la probabilité de match nul à environ 30 %.

Vous le voyez, il y a souvent de très belles cotes à saisir pour les matchs nuls. Les matchs nuls restent à des cotes élevées car elles sont peu jouées.

Et puis elles ne sont donc pas réajustées à la baisse à l’approche du match. Comme c’est souvent le cas pour les favoris. On peut donc miser sereinement sur un match nul, même à la dernière minute.

Souvent même, on peut dégager des configurations de matchs plus propices aux matchs nuls.

méthode parier nul

Trouver des rencontres à forte probabilité de match nul

#8 Les matchs à faible enjeu

Il s’agit de matchs pour lesquels les équipes ne jouent rien en particulier et seront donc moins motivées.

On parle ici d’un match amical ou bien d’un match de deuxième partie de saison entre deux équipes dans le ventre mou d’un championnat. Il y a en fait énormément de configuration possible qui font qu’un match est sans enjeu.

Simplement ce qu’il faut retenir, c’est que le fait qu’il n’y ait pour aucune équipe l’obligation de remporter le match, favorise l’apparition d’un match nul. En effet les joueurs de chaque équipe ont de grande chance d’être moins motivés pour aller chercher un résultat. Et donc le match nul pourrait arranger tout le monde

#9 Les matchs au profil défensif

En effet les équipes qui produisent peu de jeu et qui sont adeptes des contre-attaques auront tendance à faire beaucoup de match nul. Par définition elles ferment le jeu et donc moins de but seront marqués d’un côté comme de l’autre

D’une façon générale, les équipes qui marquent peu et qui encaissent peu de buts réalisent fréquemment des matchs nuls. C’est purement statistique, c’est pas du 100 % mais là encore il s’agira d’une donnée importante à prendre en compte.

#10 L’équipe qui rate l’occasion de tuer le match

Vous l’aurez compris dans ce troisième type de rencontres il s’agit de parier sur un match nul en live.

Le scénario idéal pour miser le match nul en live est celui du favori qui mène par un but d’écart. Ce favori aura tendance à la “jouer facile” et à prendre son adversaire de haut. Par conséquent cette équipe manquera à plusieurs reprises l’occasion de tuer le match.

Et ce qui devait arriver, arriva. En face l’outsider qui est mené seulement d’un petit but d’écart, n’a pas perdu tout espoir de revenir à la marque. Et cette petite équipe parvient à égaliser à la surprise générale.

C’est un scénario que vous avez sans doute déjà vécu. Cela arrive même assez régulièrement dans les matchs de football que le favori se fasse rejoindre dans les dernières minutes. Et que finalement ce match que le favori aurait du gagner facilement, sur le papier, se termine en match nul.

Alors finalement finalement miser sur match nul dans ce genre de scénarios n’est pas si fou. C’est bien dans ce genre de circonstances qu’il est intéressant pour vous de parier sur un match nul en live.

astuce parier matchs nuls

La martingale sur les matchs nuls : attention danger

Il est important de prendre un petit moment pour parler de cette « technique » qu’on voit fleurir un peu partout. Ici on va vous expliquer le fonctionnement de cette technique et pourquoi il faut l’éviter.

Les équipes à cibler

La plupart des équipes de milieu de tableau réalisent sur une saison de nombreux matchs nuls, notamment les équipes qui jouent un football défensif.

Grâce aux conseils donnés plus haut dans l’article Il vous sera aisé de repérer ces équipes. Et même d’en sélectionner quelques-unes parmi plusieurs championnats.

Le suivi de l’équipe

Il faut ensuite suivre cette équipe sur l’ensemble de ses matchs et appliquer de façon prudente une martingale (sans en rater un, sinon la technique tombe à l’eau) et parier sur un match nul (coté approximative 3).

Si le pari est perdant, on augmente le montant du prochain pari de 50% jusqu’au prochain match nul. on peut ensuite recommencer avec la mise initiale.

Inconvénients de la méthode

Notre avis :

La méthode est juste d’un point de vue mathématique. Néanmoins la montante qu’oblige à faire cette technique vous met clairement en danger en cas de mauvaise série. Il convient d’utiliser cette méthode avec grande parcimonie. Voire ne pas l’utiliser du tout.

C’est pourquoi Comment gagner aux paris sportifs déconseille cette méthode qui doit être réservé à des parieurs très expérimentés.

méthode match nul

#11 Bonus : Une alternative plus prudente à la méthode des matchs nuls : couvrir sa mise

En effet il peut être plus prudent de savoir calculer comment couvrir sa mise. C’est à dire d’avoir son pari remboursé s’il se produit le scénario que vous avez couvert.

Néanmoins pour ne pas rogner sur les bénéfices possibles, la cote choisie pour la couverture ne doit pas être trop basse. En effet pour rester rentable, vous ne devez pas choisir une côte en dessous de 2 pour la mise qui sert de couverture.

En général la couverture la plus intéressante à faire lorsque l’on mise sur des matchs nuls, est de se couvrir en misant sur la victoire du favori par un but d’écart généralement cotée à plus de 3. Ce résultat très proche du match nul ( le fameux HN ou handicap nul ) est assez fréquent. Il vous permet de sécuriser facilement votre pari sur les matchs nuls.

Car pour le match nul comme pour les autres paris, le meilleur moyen de gagner c’est de commencer par ne pas les perdre.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !

Exceptionnel, jusqu'au mercredi 11 décembre 2019 à 20h59, profitez d'une nouvelle offre de bienvenue exceptionnelle pour la Ligue des champions : la cote de votre 1er pari est doublée !
L'offre est réservée aux nouveaux clients, et n'est pas cumulable avec le bonus de bienvenue de 100 euros. Profitez-en vite.
Je gagne sur Winamax

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

3 commentaires

Défiler vers le haut