Le ROI dans les paris sportifs

22 mai 2015

Qu’est ce que le ROI ?

Vous en avez sans doute déjà entendu parler, mais peut-être que vous ne savez pas ce dont il s’agit. En tout cas ce qui est sûr c’est que beaucoup de parieurs pros, parlent du ROI. Donc c’est vraiment un critère qui détermine si vous êtes un bon parieur ou

Le ROI (Return On Investment ou retour sur investissement ) autrement nommé yield, va mesurer la rapport entre le bénéfice réalisé et le montant des mises. C’est à dire qu’on va mesurer  combien vous avez gagné, en fonction de combien vous avez réellement misé.

Concrètement le calcul du ROI permet de coller au plus près de la réalité d’un parieur. Cela permet de connaitre la réelle rentabilité de vos paris sur le long terme, puisqu’on va calcule combien vous avez gagné avec ce que vous avez misé.

Pour les parieurs, le ROI fait partie des données importantes à suivre dans votre vie de parieur. Cette notion est à distinguer de l’évolution du capital, ou bénéfice net.

ROI et évolution du capital

A la base le ROI est un ratio utilisé dans le milieu de la bourse et des investisseurs. Il leur sert à mesurer si un placement est susceptible d’être rentable ou non. Donc là vous le voyez, Le ROI est donc également utile dans le domaine des paris sportifs.

C’est donc tout simplement le ROI qui déterminera si votre investissement dans les paris sportifs est rentable ou non.

Dès lors il y a deux possibilités suite à l’analyse de cet indicateur :

Soit le pourcentage est positif, ce qui indique que vos paris sportifs vous font régulièrement gagner de l’argent.

Soit il est négatif, et là le ROI mettra en évidence que vous perdez de l’argent sur le long terme. Et ça c’est bien plus embêtant, mais on en parlera un peu plus bas dans l’article. Oui c’est une super technique pour vous garder attentif jusqu’au bout de l’article, les youtubeurs font la même chose 😉.

Un exemple de calcul

Pour bien comprendre la notion, le meilleur moyen est d’utiliser un exemple.

Par exemple un joueur possède une bankroll de 100 euros. Et il va miser 10 paris d’un moment de 5 euros et à une côte d’1,80 chacun. Disons qu’il se débrouille très bien et que sur ces 10 paris, il en remporte 7.
Les gains représentent 7 x (1,80 x 5 €) – 50 € de mise totale = 63 – 50 = 13€.

Ces + 13 euros représentent l’évolution du capital. Et ils ont été gagnés en misant au total 50 euros, tous paris confondus.

Dès lors le ROI ça va être quoi ? ça va être le rapport entre cette évolution de capital (+ 13 euros) et le montant total des mises engagées (50 euros).
le ROI = évolution du capital / Mise totale x 100 ( pour avoir un pourcentage ) = 13 / 50 x 100 = 26 %

Bon on voit qu’il s’agit seulement, d’un exemple parce qu’aucun parieur sur terre n’a un ROI de 26 %. Enfin si, il est parfois possible d’avoir un taux aussi élevé quand on est dans une très bonne série et qu’on mesure ça sur 10, 15 paris. Mais lorsqu’on mesure le ROI des parieurs pro sur une période plus longue, les taux sont vraiment bien plus bas.

Le ROI, c’est sur du long terme

Bien sûr le ROI sur 10 matchs présente peu d’intérêts. En effet le ROI est une notion qui devient pertinente seulement sur le long terme. Sachez qu’un parieur qui a un ROI de 5 à 10 % sur un nombre important de paris, est considéré un très bon parieur.

Mesurer son ROI sur quelques paris seulement n’a donc pas d’intérêt, tout simplement parce que le nombre de paris ne sera pas suffisant pour mesurer si vos paris sont rentables ou non.

Pour le faire progresser il faut bien évidemment être très vigilant sur la gestion de sa bankroll. Et donc rester rigoureux notamment sur les montants misés.

En réalité pour qu’il soit vraiment pertinent, il faut mesurer ce yield sur au moins une demi-saison. Pour autant le meilleur moyen de connaitre le niveau d’un parieur, c’est de connaitre son retour sur investissement sur plusieurs années. C’est là-dessus qu’on peut distinguer si un parieur est bon ou non. Qu’on peut savoir s’il est pro ou non.

money management paris sportifs

Une alternative plus simple : le ROC (retour sur capital)

Ici la principale différence avec le ROI c’est que l’on ne tient pas compte du montant des mises. En effet avec le ROC, on tiendra seulement compte du montant total de la bankroll du joueur. Du coup en terme de calcul ça nous donnera des choses totalement différentes

Pour illustrer avec l’exemple précédent, le ROC est ici = bénéfice total / Bankroll x 100. C’est à dire 13 / 100 x 100 = 13%. Vous le voyez le résultat n’est plus du tout le même, parce qu’on change de référentiel. C’est votre bankroll qui va servir de base au calcul et non les sommes que vous avez engagées. Du coup cela vous montre la même réalité mais sous un autre angle.

Il s’agit d’un indicateur intéressant que l’on pourrait comparer au taux d’intérêt d’un livret à la banque. Et il est donc intéressant de le calculer, afin de vérifier la rentabilité de l’ensemble de votre capital.

Néanmoins calculer le ROI est plus judicieux. En tout cas le ROI a une réelle pertinence parce qu’il se base sur les sommes que vous avez réellement misées dans les paris sportifs. Des sommes que vous avez misées et que vous avez pris le risque de perdre, en cas de pari perdant.

C’est en ça que le ROI mesure réellement votre capacité à dégager des bénéfices, avec les sommes que vous avez vraiment engagées dans vos paris. C’est ce qui rend vraiment le ROI vraiment intéressant, et ça explique pourquoi tous les parieurs expérimentés ne jurent que par lui.

Mon ROI est négatif, que faire ?

En parcourant cet article, vous avez sans doute compris l’intérêt que vous avez à calculer le ROI. Mais attention, une fois calculée la réalité tombe et ce n’est pas sûr qu’elle vous fasse plaisir.

Car si votre ROI est négatif, il vous faut faire une pause et essayer d’identifier les raisons qui font que vous êtes perdants dans les paris sportifs.

Elles peuvent être multiples, il se peut que ce soit seulement sur un sport en particulier que vous n’êtes pas rentable. Il faut aussi que vous contrôliez que vous faites pas n’importe quoi dans le montant de vos mises et la gestion de votre bankroll. Enfin si vous constatez que vous avez très peu de paris gagnants, et beaucoup de perdants il vous faut mettre l’accent sur l’analyse des matchs afin de vous améliorer pour les futurs paris. C’est du bon sens.

Le but est de basculer dans l’autre camp, ceux qui ont un ROI en positif. Ceux qui sont déjà dans ce cas là, bravo vous êtes les ROI des paris sportifs.

Si vous voulez gagner à coup sûr votre premier pari, alors le bonus de bienvenue Parions sport est fait pour vous.

Si vous perdez votre premier pari, il vous est remboursé à 80%, jusqu'à 100 euros.
Ce bonus vous sont versé en cash et vous pouvez l'encaisser sur votre compte bancaire si vous le souhaitez. C'est sans aucun risque. Je gagne sur Parions Sport

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

3 commentaires

Scroll Up