Kelly Criterion ou Paroli ? Quelle est la meilleure méthode

4 janvier 2019

En paris sportifs, il existe deux manières différentes de miser : la mise fixe et la mise variable.
Il s’agit de deux manières de parier totalement différentes et de deux méthodes qui ont chacune leur spécificité.

l’une consiste à mettre en jeu une somme fixe et ce qu’elle que soit les paris engagés.

L’autre un peu plus complexe à mettre en place, consiste à adapter sa mise en fonction d’un critère, en général il s’agit d’y attribuer un indice de confiance. Commençons par présenter la plus simple : la mise fixe

Garder une mise fixe : l’idéal pour débuter

Elle consiste donc à parier la même somme à chaque pari. Ce montant conformément aux principes de bonne gestion de votre bankroll ne doit jamais être supérieur à 5 % de votre capital total.

En clair cela signifie aussi que l’on applique ce même pourcentage quel que soit la valeur de la cote. Or on sait bien qu’une cote de 1,5 et une cote de 5 n’ont pas du tout la même probabilité de se réaliser.

Un système de mises fixes par pourcentage vous oblige également à recalculer le montant de votre mise lors d’une évolution majeure de votre capital.

Par exemple vous avez au départ une bankroll de 100 euros et vous misiez 5% de ce capital dans chaque pari (soit 5 euros). Comme vous êtes un bon parieur vous avez réussi à dégager un bénéfice et votre bankroll totale s’élève désormais à 120 euros.

Si vous voulez rester sur cette méthode de mise fixe de 5 % vous miserez désormais 5% de 120 euros soit 6 euros à chaque pari.

Il s’agit d’une méthode idéale pour les débutants en paris sportifs, qui ne maîtrisent pas encore totalement la notion d’indice de confiance.

Il peut s’agir également d’une bonne méthode pour ceux qui s’intéressent exclusivement aux paris qui sont value. Néanmoins souvent il est souvent plus intéressant d’adapter sa mise.

Il existe différentes techniques qui vous permettent de varier vos mises dont le Paroli, mais aussi le critère de Kelly.

 

adapter sa mise en pariant


Qu’est ce que le Kelly Criterion

Le Kelly Criterion (ou critère de Kelly) est une technique mise en place par le scientifique américain John Larry Kelly. A la base cette méthode a pour but de gérer au mieux son capital.

Lorsqu’on l’applique aux paris sportifs, cette stratégie consiste à déterminer la montant de son pari en fonction de la confiance qu’on y place.

En suivant cette méthode, on déterminera le montant que l’on va miser, en fonction de la probabilité que l’on va estimer pour un pari.

Si on pense qu’un événement a d’avantage de chances de se réaliser on misera d’avantage. Et l inversé est évidemment vrai.

En cela, on se rapproche pas mal de la notion de valuebet .

En effet dans les deux cas on estime la probabilité que telle ou telle équipe l’emporte. Et on va comparer cette probabilité avec le niveau de la cote pour déterminer s’il y a value ou non.

En fait la principale différence ici c’est qu’en plus de cette probabilité que vous estimerez, la mise sera également déterminée par la hauteur de la cote. En clair, vous réduirez votre mise si la cote est plus élevée.

La formule magique

Cette méthode purement mathématique se matérialise sous la formule (cote x probabilité – 1) / (cote – 1) x 100 ( pour obtenir un pourcentage). Peut-être que formulé comme ça, pour vous c’est du chinois.

En fait il n’y a qu’une seule chose à comprendre. Le critère de Kelly consiste grâce à un calcul à comparer :
– La probabilité que vous estimez qu’un événement se réalise
– que l’on compare avec la probabilité calculée le bookmaker.

Un exemple concret

methode critere kelly

Dans l’exemple ci-dessous la cote de Lille est de 1,50 pour ce match de ligue 1. Or suite à votre analyse détaillée du match, vous estimez que Lille a 75 % de chance de l’emporter.

Alors dans ce cas là, le calcul de la mise optimale grâce au Kelly Criterion, donne :
(1,5 x 0,75 – 1) /(1,5 – 1) x100 = 0,125 / 0,5 x 100= 25 %.

Selon cette technique vous devriez miser 25 % de votre bankroll sur ce pari. Cela semble beaucoup pour un pari dont vous n’êtes pas non plus totalement sûr. Donc appliquer cette méthode de cette façon ne pourra pas fonctionner.

Les limite du Kelly Criterion : incompatible avec une gestion de bankroll

L’exemple précédent l’illustre très bien, cette méthode ne permet pas de gérer de façon rigoureuse et prudente sa bankroll.

En effet l’un des critères fondamentaux d’une bonne gestion de son budget en paris sportifs est de ne pas dépasser 5 % de sa bankroll par mise. Or là on piétine cette règle, puisqu’on mise 25% de son capital sur un seul pari.

Et puis imaginez simplement que vous perdiez le pari, vous perdriez le quart de votre bankroll. C’est une perte sèche quasiment irrattrapable.

Là seule façon de faire serait de tenter de se rattraper en catastrophe et en prenant d’énormes risques, par exemple faire un all-in. Mais bon là, en faisant ça vous prenez le risque de finir encore plus dans le rouge.

La méthode de l’indice de confiance

Le critère de Kelly ne peut donc pas être utilisé de cette façon. Néanmoins l’idée de déterminer la taille de sa mise en fonction de la probabilité que l’événement se réalise est excellente. C’est donc malin de s’en servir et de simplement de déterminer sa mise en fonction d’un indice de confiance.

On peut déterminer par exemple que la note maximale de cet indice de confiance, correspondrait à la mise maximale de 5 % de votre capital.

Si on part avec un barème de notation sur 5. Dès lors si vous avez une confiance de 3/5 dans un pari. Et bien vous miserez 3 % de votre bankroll.

Cette méthode repose sur votre capacité à évaluer au plus juste la confiance que vous placez dans un pari. Bien évidemment les cotes doivent vous servir dans cette analyse, vous ne pourrez pas attribuer un indice 5/5 à une cote de 10 par exemple.

Bien sûr vous pouvez choisir un barème différent. Vous pourrez par exemple décider de miser seulement 2% pour un pari pour lequel vous avez une confiance moyenne. C’est à vous de déterminer le barème qui vous semble le plus pertinent.

C’est vraiment la méthode que nous vous conseillons, car c’est celle-là qui vous permet de gérer correctement vos mises. Il vous faut garder cette rigueur dans la gestion des mises, sinon vous prenez le risque de retomber à zéro euro de bankroll.

Dans le même style de méthode prudente, on retrouve également la méthode Paroli. Elle va essentiellement consister à rejouer vos bénéfices. On vous explique comment.

Définition du Paroli

Le Paroli est donc une méthode de paris sportifs pour laquelle vous choisissez de ne remettre en jeu que les bénéfices précédemment gagnés.

En cela, cette méthode se distingue réellement d’une gestion classique de sa bankroll . Il s’agit d’une méthode qui a le mérite de la prudence, contrairement à la plupart des autres méthodes notamment les montantes et martingales.

L’importance du premier pari

En effet comme le principe même du Paroli repose sur le fait de remettre en jeu ses bénéfices. Donc il vous faudra gagner votre premier pari, afin de pouvoir mettre en place cette méthode. C’est logique.

Il va falloir donc être en bénéfice immédiatement et donc de faire en sorte que son premier pari passe. Pour y arriver, il vaut mieux miser sur une cote basse (mais pas trop) située entre 1,40 et 1,70. L’idéal est que ce soit un valuebet afin d’augmenter de façon significative vos chances de réussite.

Il s’agit de miser un pourcentage raisonnable de votre capital (pas plus de 5%) Une fois ce premier pari réussi, le Paroli peut commencer.

methode-prudente-paris-sportifs

Le fonctionnement de la méthode

Cette méthode s’appuie aussi sur le fait de se fixer un objectif de bénéfices. Dans l’exemple que l’on va choisir, on vadire que le joueur a une petite bankroll et il veut atteindre 10 euros de bénéfices.

Le joueur mise 10 euros lors de son premier pari sur une cote à 1,5. Il gagne son premier pari parce qu’il est très fort, et hop 10 euros de bénéfice dans la poche.

Comme il s’agit d’un Paroli il va remettre en jeu uniquement ces 5 euros dans un deuxième pari coté à 2 par exemple. Partons du principe que ce deuxième pari passe, parce que le gars de notre exemple il est assez balèze, le bénéfice total de ces deux paris atteint 10 euros.

Ah tiens 10 euros c’est ce qu’on voulait au départ, cool j’ai gagné 10 euros je suis riche comme Crésus, merci le Paroli

Bon imaginons que la personne avait en fait pour objectif 15 euros. Il faudra qu’elle remette en jeu les bénéfices des deux paris (soit 10 euros) lors du pari suivant.

Bon vous vous dites peut-être, ok c’est bien cette méthode mais je joue pas aux paris sportifs pour gagner 10 euros.

Déjà vous avez bien compris qu’il s’agissait d’un exemple et que vous avez tout à fait le droit d’avoir une bankroll plus grosse.

Sinon la remarque n’est pas fausse, mais n’oubliez pas que gagner aux paris sportifs c’est commencer par ne pas perdre. Et cette méthode elle vous permet précisément de ne pas perdre, puisque vous “épargnez” votre mise. En mettant de côté votre mise de départ, ça signifie que quoi qu’il arrive vous la retrouverez intacte, qu’elle n’est pas perdue.

Et puis sinon si ça ne vous convient pas, rien ne vous empêche d’adapter cette technique à votre façon de parier.

Le paroli : une méthode à adapter

En effet, vous pouvez aussi décider de prendre plus de risque en choisissant de remettre en jeu un pourcentage de votre mise initiale.  En clair pour les paris suivants vous allez rejouer vos bénéfices + une partie de la mise de départ, disons la moitié pour l’exemple.

Bien-sûr en faisant cela vous allez miser d’avantage, donc cela va vous permettre de gagner d’avantage. En même temps vous pourrez ainsi sauver une partie de votre capital, mais cela ne vous permettra pas de sauver à coup sur son capital de départ comme avec le Paroli.

Vous pouvez tout aussi bien décider l’inverse, c’est à dire rendre la méthode plus prudente. Dans ce cas vous n’allez miser qu’un pourcentage déterminé des bénéfices réalisés. En clair vous allez conserver votre mise de départ et une partie de vos bénéfices, et rejouer seulement l’autre partie des bénéfices.

En ne remisant qu’une partie des bénéfices du pari précédent, vous allez réduire considérablement vos mises. Et donc évidemment si vous gagnez, vous allez gagner nettement moins. Ainsi vous mettrez plus de temps à atteindre l’objectif. Il s’agit pourtant de la stratégie plus prudente afin de conserver une partie de vos gains.

Vous le voyez le Paroli gagne avec une longueur d’avance, mais la méthode parfaite n’existe pas. La meilleure méthode de paris sportifs, est celle que vous pouvez créer vous-même en vous inspirant de tout ce que vous avez lu dans cet article et même ailleurs.

Maintenant à vous de jouer (et de gagner)

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque ! Je gagne sur Winamax

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

Un commentaire