Comment réussir ses paris sportifs : 10 stratégies gagnantes

5 juillet 2020
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus pmuVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus betclicVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros, qu'il soit gagnant ou perdant7/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus pmu sportVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus zebet150 euros de bonus, dont 100 euros remboursés en paris gratuits sur votre premier pari (s'il est perdant)7/10 Je parie lire l'avis

Vous les connaissez bien tous ces vendeurs de rêve qui vous promettent de pouvoir gagner à coup sûr aux paris sportifs. Ils sont très forts pour vous promettre monts et merveilles, en vous vantant la méthode infaillible qui vous assurera pratiquement 100 % de réussite.

Qu’ils soient pronostiqueurs vedettes, vendeurs de matchs truqués ou de logiciels miracles; ils vous promettent de réussir dans les paris sportifs. Malheureusement il n’en est rien et ce n’est pas avec leur pseudo-méthode que vous parviendrez à gagner aux paris sportifs.

Cet article est là pour vous aider à y voir clair, et faire le tri entre les méthodes qui marchent et celles qui ne fonctionnent pas. C’est la liste de tous les conseils indispensables, tous ceux qui permettent de réussir ses paris sportifs.

#1 Eviter les pièges

C’est le premier conseil pour réussir dans les paris sportifs, et il est évident tant il y a de pièges à éviter dans les paris sportifs. Ce sont des erreurs que font souvent les débutants, mais pas seulement puisque certains joueurs expérimentés se font également avoir.

Parmi les erreurs les plus fréquentes, il y a le fait de parier au hasard sur une rencontre, ou pire de parier sur l’équipe que l’on préfère. Pourquoi c’est la mauvaise façon de parier ? parce que dans ce cas vous oubliez de faire une analyse de la rencontre.

addiction paris sportifs

Parier sans analyser un match revient au même que de jouer à un jeu de hasard. Ce n’est pas de cette façon que l’on peut espérer réussir à gagner aux paris sportifs sur le long terme.

Bien-sûr quand on parie sur son équipe préférée, on manquera clairement d’objectivité et donc on a plus de risque de se tromper dans son choix.

Autre type de rencontre à éviter : ce sont les rencontres entre équipes voisines (et rivales), ce sont bien-sûr les derbys. Ce genre de matchs est avant tout une question de fierté, et dans ces rencontres les deux équipes seront pleinement motivées pour remporter la rencontre.

L’enjeu de la rencontre est grand pour les deux équipes, et la plus petite équipe aura à coeur de faire tomber la plus grosse. Concrètement prédire le résultat d’un derby est bien plus complexe, tant des surprises peuvent se produire.

Les débutants en paris sportifs devront également éviter d’effectuer des paris en direct. En effet lorsque les parieurs misent sur des paris live, souvent ils oublient d’analyser correctement la rencontre.

Ce qui est évidemment une grosse erreur. Il y a surtout le risque de se laisser griser par l’interface des paris en direct avec toutes ces cotes qui montent et descendent en temps réelet de faire des choix irrationnels.

Ceux qui débutent dans les paris sportifs doivent donc éviter ce piège, seuls des parieurs expérimentés peuvent tirer le meilleur parti des paris en direct

Enfin l’autre piège à éviter, celui dans lequel tombe beaucoup de parieurs, ce sont bien-sûr les paris combinés. Car même s’ils permettent de gagner (potentiellement) beaucoup d’argent avec une mise faible, ils ne sont pas du tout rentables.

Clairement en misant sur des paris combinés, vous perdrez bien trop souvent. Nous vous conseillons plutôt de miser sur des paris simples.

#2 Jouer des paris simples

Pour réussir dans les paris sportifs il faut donc éviter les paris combinés, et préférer les paris simples. La raison est simple : en misant sur des paris simples vous aurez plus de chances d’être gagnant.

Et bien-sûr miser sur ce type de paris est bien plus safe que lorsqu’on parie sur des combinés. Il n’y en a donc qu’en faisant des paris simples que vous pourrez être rentable sur le long terme.

Evidemment, miser sur des paris simples ne suffit pas pour réussir dans les paris sportifs, il y a une étape indispensable à réussir : l’analyse.

#3 Réussir ses analyses

statistiques paris sportifs

Quand on veut réussir ses paris sportifs, l’analyse est véritablement l’étape incontournable. Et évidemment lorsque votre analyse échoue, c’est votre pari qui devient inévitablement perdant, c’est donc la base.

Or pour réussir l’analyse d’une rencontre, il y a certaines éléments sur lesquels il est bon de s’arrêter. Bien-sûr le premier d’entre-eux ce sont bien-sûr les statistiques.

Avant de prendre un pari, il faut toujours consulter des stats qui s’avèreront pertinentes et qui pourront conforter votre choix. Les bookmakers mettent à votre disposition quelques statistiques de base : classement, derniers résultats, historique des confrontations ; mais qui peuvent s’avérer incomplètes.

L’idéal c’est donc de consulter un site spécialisé dans les statistiques, afin de pouvoir trouver des données qui puissent vous aider dans votre analyse. Ce type de sites existe pour chaque sport, s’agissant du football soccerstats est un site de référence sur lequel vous pourrez trouver une grande quantité d’information.

Surtout les stats sont adaptés aux différents types de paris que vous pouvez rencontrer sur les sites des paris sportifs. Ainsi vous trouverez par exemple, des stats sur les over / under, les clean sheet ou encore sur les paris BTTS (les deux équipes marquent).

Bien-sûr, il y a bien d’autres éléments à prendre en compte pour une analyse comme la météo et l’actualité du sport. Il faut aussi tenir compte des éventuelles absences (blessures, suspensions) qui auront une influence directe sur le déroulement du match (et donc le résultat).

L’état de forme et la fatigue vont aussi beaucoup et seront à prendre en compte. Enfin l’enjeu d’une rencontre est primordial à prendre en compte, car c’est en fonction de cela qu’on pourra essayer de prédire la motivation de chaque équipe (ou joueurs).

Une grande équipe sera peut-être d’avantage motivé par un grand match européen que lors d’un banal match de championnat contre une équipe du ventre mou.

Souvenez-vous un peu plus haut dans l’article quand on parlait de derbys, voilà des matchs à grand enjeu pour chacune des équipes. Dans un derby la motivation est grande et chaque équipe veut la victoire.

L’enjeu d’une rencontre ne peux s’analyser qu’en tenant compte du calendrier à venir de chacun des protagonistes. Ce n’est qu’en regardant les événements à venir qu’on pourra cerner au mieux l’enjeu d’un match, mais c’est évidemment fondamental de ne pas passer à côté de cet aspect.

Vous le voyez il y a quelques éléments principaux à prendre en compte pour réussir ses analyses. Et c’est bien grâce à l’analyse que vous pourrez dégager des valuebets.

#4 Parier des valuebet

Qu’est-ce qu’un valuebet ? Un valuebet c’est un pari dont la cote est, selon vous, surestimée par le bookmaker. Cela signifie que vous avez analysé au préalable ce pari, et que vous estimez  que le pari a plus de chances de se réaliser que sa cote le laisse entendre.

Il ne faut pas perdre de vue, que la cote c’est vraiment le résultat d’une probabilité. Plus un pari a des chances de passer, et plus sa cote sera faible. Evidemment si le pari a peu de chances de passer, la cote sera plus élevée.

Prenons un exemple rapide pour que vous voyez plus précisément de quoi il s’agit. Admettons que vous vouliez miser sur une victoire de Chelsea cotée à 2,20, dont vous estimez les chances de victoire à 50%.

valuebet pourcentage cotes

Grâce à un tableau comme celui-là, vous pourrez voir du premier coup d’oeil s’il s’agit d’un valuebet.

Le tableau explique que lorsque vous estimez à 50% la probabilité que votre pari passe, votre cote doit être supérieure à 2. Dans notre exemple la cote de Chelsea à 2,20, il s’agit donc bien d’un valuebet.

L’article en lien vous permet de calculer le valuebet de façon plus précise, ce qui vous aidera.

Clairement le valuebet, c’est la meilleure méthode possible pour réussir vos paris sportifs. Il n’y a qu’avec cette façon de parier que vous pourrez être rentable sur le long terme.

Mais le valuebet présente aussi quelques défauts, le principal c’est bien-sûr le risque d’erreur.

Il y a donc le risque de se tromper dans son analyse et de mal évaluer la probabilité qu’un pari passe. Ce n’est qu’en apprenant toujours plus sur le sport sur lequel vous pariez, et sur la compétition, que vous allez corriger vos erreur au fil du temps.

L’autre problème, c’est que les bookmakers font peu d’erreurs, les valuebets sont donc rares. Et lorsqu’ils se rendent comptent d’une erreur de cotation, les bookmakers réajustent les cotes ce qui a pour effet de faire disparaitre le valuebet.

Cela oblige donc les parieurs à être réactifs lorsqu’ils pensent pouvoir miser sur un valuebet. Autre chose intéressante à faire afin de détecter des valuebets, c’est de vous spécialiser.

#5 Se spécialiser

spécialiste pari sportif

Se spécialiser dans certaines paris sportifs, c’est clairement une bonne idée. Car un des gros défauts de nombreux parieurs et pronostiqueurs, c’est justement de parier sur n’importe quel sport et n’importe quel championnat.

Ceux qui parient de cette façon ont bien moins de résultat, que ceux qui se concentrent sur 1 ou 2 sports, ou sur certaines compétitions. Il faut donc éviter de se disperser et se spécialiser dans certaines disciplines ou compétitions.

Autre chose importante, les bookmakers sont très forts sur les marchés de masse, c’est à dire sur le football, le tennis et le basket. Sur ces sports, les valuebets seront plus rares que sur des petits sports.

Pour ces sports la bonne idée c’est de vous spécialiser dans certaines compétitions, surtout celles qui sont moins médiatisées. En devenant expert sur une compétition en particulier vous vous battez à armes égales avec le bookmaker, et vous avez donc des chances de pouvoir profiter de valuebets.

L’autre bonne idée c’est aussi de vous spécialiser dans des sports mineurs, ce que l’on appelle les sports de niche. Puisque ce sont des disciplines dans lesquels les bookmakers sont moins forts.

Les sites de paris sportifs disposent de moins de données et d’infos sur ces petits sportifs, et ont donc plus de difficulté à fixer au mieux les cotes. Si vous devenez expert d’un petit sport, vous aurez des occasions d’avoir une longue d’avance sur le bookmaker, et de profiter des éventuelles erreurs de cotation du bookmaker.

Se spécialiser dans un petit sport ou dans une compétition méconnue, c’est clairement une bonne idée pour réussir dans les paris sportifs. Mais la réussite dans les paris sportifs passe aussi par le fait de savoir gérer sa bankroll.

#6 Bien gérer sa bankroll

gérer bankroll paris sportifs

La bankroll c’est sans doute quelque chose dont vous avez entendu parler, mais peut-être que vous vous dites que c’est pas pour vous parce que vous n’avez pas d’argent. Or c’est justement quand on n’a pas d’argent qu’il faut absolument se fixer une bankroll, c’est à dire un budget pleinement consacré aux paris sportifs.

La règle d’or c’est de de miser de l’argent que l’on peut se permettre de perdre, et l’avantage de se fixer une bankroll c’est qu’on ne joue pas avec l’argent du ménage. Il faut juste toujours avoir en tête qu’on ne doit jamais jouer l’argent qui nous sert à vivre ou survivre.

C’est pour ça qu’il est aussi important de se créer une bankroll, et que les joueurs qui n’en ont pas font une erreur. Malheureusement c’est d’ailleurs la majorité des parieurs qui se ne se fixent pas de budget.

Ce sont souvent les mêmes qui parient uniquement sur des paris combinés, en espérant un jour gagner le jackpot. Malheureusement ces joueurs là sont perdants la grande majorité du temps, et les rares tickets qui parviennent passer viendront seulement rattraper les pertes précédentes.

Se créer une bankroll ne suffit pas, il faut donc apprendre à la gérer. Il faut bien-sûr sur des paris simples et analysés enfin qu’ils soient le plus safe possible, et si possible choisir des valuebets.

Mais gérer sa bankroll c’est aussi gérer ses mises au plus juste. Concrètement la bonne façon de gérer ses mises, c’est de miser un certain pourcentage de sa bankroll pour chaque pari. Le mieux étant d’adapter ce pourcentage en fonction de la confiance que l’on a en son pari.

Par exemple si on estime à 6/10 les chances que notre pari passe, on peut faire le choix de miser 3 % de sa bankroll sur un pari. Si on estime une probabilité de 10/10 on peut faire le choix de miser d’avantage , 5 % de sa bankroll par exemple.

C’est à vous de voir quel pourcentage vous souhaitez miser, la seule règle à respecter c’est de ne pas dépasser 5 % de sa bankroll par pari.

Le gros avantage de gérer vos mises de cette façon, c’est qu’elles vont coller au mieux à l’évolution de votre bankroll. Si votre bankroll, mécaniquement vos mises vont également monter.

A l’inverse, et c’est là que c’est intéressant, si suite à une mauvaise série votre bankroll diminue, là vos mises vont diminuer. Concrètement cela vous permet d’amortir vos pertes et vous évite de tout perdre rapidement.

Bref gérer votre bankroll de cette façon n’a que des avantages. Le principal problème c’est qu’au début votre bankroll risque d’être petite, dans ce cas il ne faut pas hésiter à profiter des bonus des bookmakers afin de l’augmenter.

#7 S’inscrire sur plusieurs bookmakers

trouver meilleurs sites

Au début, quand on crée sa bankroll, il y a de grande chances qu’elle soit petite. Dans ce cas là, utiliser les bonus des bookmakers est une bonne idée, car cela vous permet d’augmenter votre bankroll.

Bien-sûr les bonus de bienvenue des bookmakers, ne sont pas réellement de l’argent “offert”. Le plus souvent le bonus c’est en fait de votre premier pari (s’il est perdant) dans la limite de 100 euros.

La plupart des bookmakers verse ce bonus en freebet (pari gratuit), dans ce cas vous ne pourrez pas encaisser directement le montant du bonus. Vous sera obligé de remettre en jeu le freebet, avant de pouvoir l’encaisser.

De plus, quand on utilise un freebet la mise ne compte pas elle disparait, vous encaisserez seulement les bénéfices que vous pourrez retirer de votre pari.

Cette offre, c’est vraiment le bonus de bienvenue standard que vous propose la plupart des bookmakers. Ils sont loin d’être sûrs à 100 % mais ils vous offrent tout de même une petite sécurité sur votre premier pari.

Mais vous allez le voir il y a mieux car certains sites de paris sportifs vous verse le bonus en cash et non en freebet. Dans ce cas votre premier pari est réellement sûr à 100% puisque s’il est perdant on vous rembourse à 100% en cash.

Ce bonus vous pourrez le retirer directement sur votre compte bancaire. C’est le cas de Winamax, qui rembourse votre premier pari, s’il est perdant, en cash.

avis winamax paris

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax

Mais il n’y a pas que les bonus en cash qui sortent, c’est le cas de ceraints bonus versés en freebet. En effet certains bookmakers ont la bonne idée de vous verser un bonus, que votre premier pari soit perdant, ou gagnant.

C’est clairement un gros avantage puisque si vous parvenez à gagner votre pari, vous remportez les gains de votre pari + un freebet d’un montant équivalent à votre mise. Bref vous ne trouverez pas mieux pour augmenter votre bankroll.

Parmi les bookmakers qui proposent cette offre de bienvenue, il y a Betclic.

Betclic fait partie des leaders en France dans le domaine des paris sportifs, et a une offre de bienvenue vraiment très attractive. Le bookmaker vous remoubrse votre premier pari en freebet, dans la limite de 100 euros.

Surtout le remboursement se fait dans tous les cas de figure, que votre premier pari soit perdant ou gagnant. N’hésitez pas à en profiter.

Je profite du bonus Betclic

Vous le voyez parmi les différents bookmakers, il y a de très bons bonus de bienvenue à récupérer, de quoi vous aider à augmenter votre bankroll de façon significative.

En plus de profiter des bonus de bienvenue, vous inscrire sur différents bookmakers présente pour vous un intérêt majeur : cela vous permet de les comparer. Quand on compare les sites de paris entre-eux, on peut trouver plus facilement la meilleure cote pour ses paris.

Etant donné qu’en France, les cotes proposées sont en moyenne plus basses qu’à l’étranger, comparer les bookmakers n’est clairement pas du luxe.

#8 Eviter les arnaques

Quand on veut réussir dans les paris sportifs, il faut bien-sûr éviter tous les pièges qui vous seront tendus. Parmi eux il y en a certains qui pourraient vous mettre particulièrement en danger et qui sont le plus souvent des arnaques.

Dans le milieu des paris sportifs il y a énormément d’arnaques, citons en vrac les vendeurs de méthodes miracles (comme la fameuse méthode mi-temps fin de match), ou encore les vendeurs de logiciels soit-disant infaillibles sur le plan mathématique.

Certains n’hésitent pas non plus à essayer de vous vendre des matchs fixed. En réalité ces personnes vous proposent de vous vendre le pronostic qu’un match qui aurait été truqué.

technique montante risquée

Bien-sûr il n’en est rien, car si un match est arrangé, il y a de grandes chances que seule une poignée de mafieux soit au courant.

Le gars qui va donc vous vendre un match fixed sur Facebook ou Snapchat pour 20 ou 50 euros, est clairement un escroc de bas étage. Ne tombez pas dans ce piège classique.

Aujourd’hui le véritable piège dans lequel tombe la majorité des débutants en paris sportifs, ce sont plutôt les abonnements VIP des pronostiqueurs vedettes. Souvent il s’agit de jeunes, qui attirés par des publicités d’influenceur sur les réseaux sociaux, se retrouvent inscrits sur des services des pronostics payants.

Comme ces pronostiqueurs ne sont pas des parieurs pros mais seulement des parieurs médiocres, leurs abonnés perdant beaucoup d’argent : à la fois le prix de l’abonnement et les pertes de leurs paris.

Souvent même il est difficile de se désabonner de ces services car certains tipsters ne prennent pas compte les demandes de résiliation. Dans ce cas leurs ex-abonnés sont obligés de changer de carte bancaire afin de ne plus être prélevé.

Bref sur internet, et dans le domaine des paris sportifs, vous ne devez pas faire confiance à ceux qui vous promettent de devenir riche rapidement. Vous êtes dans la vraie vie, et vous savez bien que l’argent facile ça n’existe pas.

Pour les paris sportifs c’est la même chose, et si on veut réussir en plus d’éviter toutes ces arnaques il faut aussi et surtout gérer ses émotions et son mental.

#9 Bien gérer son mental

analyser la forme du joueur

Dans les paris sportifs, il est indispensable de savoir maitriser ses émotions. Surtout qu’elles seront mises à rude épreuve à cause du phénomène de variance.

C’est quoi la variance ? C’est le fait que les paris sportifs fonctionnent par série. Souvent vous allez donc enchainer une série de paris dont la majorité sont gagnants, puis vous allez enchainer une série plus difficile avec beaucoup de paris perdants.

Et c’est justement parce que le parcours d’un parieur est souvent irrégulier, qu’il vous faut être fort mentalement afin d’arriver à gérer toutes ces périodes. Déjà le fait de savoir que le variance existe va grandement vous aider à relativiser les périodes où vous perdez.

Oui, en paris sportifs c’est normal de connaitre des cycles de paris perdants, l’essentiel c’est d’être gagnant sur le long terme. On le voit c’est surtout lorsque vous perdez, qu’il va vous falloir être fort mentalement.

C’est clairement dans des moments difficiles qu’on peut être tenté de miser de plus en plus afin de se “refaire”. Vouloir rattraper ses pertes c’est la pire erreur, puisque c’est justement là qu’on fait des erreurs d’analyse ou qu’on peut se mettre à miser n’importe comment.

Dans ces moments là votre seule priorité doit être d’éviter le “tilt”, c’est à dire de ne pas miser l’intégralité de votre bankroll sur un pari. C’est justement le moment où le mental a un grand rôle, où vous devez rester concentré sur vos analyses afin de faire des paris les plus safes possibles.

C’est aussi bien-sûr le moment où il vaut faut continuer à gérer rigoureusement votre bankroll et vos mises sans jamais dépasser 5 % de votre bankroll par pari. Dans tous les cas, si vous sentez que mentalement vous perdez pied ou que vous vous sentez fragiles, n’hésitez pas à faire une pause dans les paris sportifs.

Mais pour bien gérer son mental, il faut surtout appliquer les bonnes méthodes de paris sportifs, celles qui sont safes. Et la méthode du “pari remboursé” est sans doute la meilleure méthode pour réussir durablement ses paris sportifs.

#10 La méthode du pari remboursé

pari sportif remboursé

Notre 10 ème conseil, c’est donc cette méthode qui est tout sauf une méthode miracle, mais une technique qui va rendre vos paris plus safe. Il s’agit de la méthode du pari remboursé, appelé parfois méthode couverture.

Cette méthode va consister, en plus du pari principal, à se créer un pari supplémentaire pour lequel notre mise sera remboursé.

Vous connaissez surement au moins un pari remboursé : le Draw no bet (DNB) autrement appelé “remboursé si nul”. Avec le Draw no bet, comme son nom l’indique vous aurez un pari principal, et vous serez remboursé de votre mise en cas de match nul.

Et bien la méthode du pari remboursé (ou couverture) suit exactement le même principe, cela signifie que vous pouvez créer un pari remboursé pour n’importe quel type de pari. Pour le calcul, on va prendre un exemple simple.

Dans notre exemple nous aurons un budget total de 30 euros, notre pari principal sera un match nul coté à 3. Et le pari sur lequel on souhaite être remboursé (le pari couverture) sera la victoire de l’équipe à domicile coté à 2.

Le truc c’est d’arriver à calculer comment on va répartir nos 30 euros sur le pari principal et sur le pari couverture.

Pour appliquer la méthode du pari remboursé, on procèdera toujours de la même façon en calculant d’abord la mise nécessaire pour le pari remboursé. On va donc diviser notre mise totale par la cote du pari remboursé, donc 30 €/2 = 15 euros.

On va donc devoir miser 15 euros sur la victoire de l’équipe à domicile cotée à 2, afin de pouvoir être remboursé de notre mise totale de 30 euros.

Un fois qu’on a calculé la mise nécessaire pour le pari remboursé, on va calculer la mise que l’on va consacrer pour le pari principal. Et là c’est simple puisqu’on a utilisé 15 euros sur notre pari remboursé, il nous reste donc 30 €- 15€ = 15 euros à miser sur le pari principal : le match nul coté à 3.

Pour résumer, avec cette méthode du pari remboursé, il y a 3 scénarios possibles :

  • – Si l’équipe à domicile (1) cotée à 2 l’emporte, c’est votre pari remboursé qui passera. Cela donnera 15 euros x 2 = 30 euros, c’est à dire que vous êtes remboursé de votre mise totale de 30 euros.
  • – Si le match nul (N) coté à 3 passe, c’est votre pari principal qui passe. Cela donnera 15 euros x 3 = 45 euros.
  • – Si l’équipe à l’extérieur (2) l’emporte, vous perdez votre pari.

Vous le voyez à travers cet exemple, la méthode du pari remboursé est simplement à mettre en place. C’est toujours la même façon de procéder, d’abord vous calculez la mise de votre pari remboursé puis celle de votre pari principal.

Et l’avantage de cette méthode est évident, vous couvrez 2 choix sur 3 au lieu d’1 choix sur 3 pour un pari classique. Vous vous retrouvez avec des paris bien plus safes, et vous perdrez donc bien moins souvent vos paris.

Pour autant la cote de votre pari principal n’est pas trop diminuée, vous avec donc là une méthode idéale pour être rentable sur les paris sur le long terme.

Certes c’est pas la méthode la plus sexy du monde, mais c’est la méthode que vous devriez utiliser car c’est celle qui va vous permettre de réussir aux paris sportifs.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.

Défiler vers le haut