10 conseils pour bien parier sur la ligue des champions 2021 2022

11 septembre 2021
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier dépôt remboursé en Freebets jusqu'à 100 euros (que votre premier pari soit perdant ou gagnant) 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus pmuVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus UnibetVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros8/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus zebet150 euros de bonus en tout dont le premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus Joa BetVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros + 100 euros de bonus Casino JOA7/10 Je parie lire l'avis

pari champions league

Est-il vraiment nécessaire de faire les présentations ? Vous la connaissez tous la fameuse Champions’s League et la petite musique qui nous fait vibrer. On les aime tous ces ambiances de soirée de Ligue de Champion au bar ou chez des potes.

Et bien-sûr tous les souvenirs des exploits de vos équipes ou joueurs préférées qui remontent à la surface.

La Ligue des Champions est rempli de matchs de très grande intensité, de grands exploits et des retournements de situations invraisemblables. On ne va bien sûr pas tous les citer, mais parler de quelques uns des plus marquants.

Par exemple il y a la finale mémorable 2004 /2005 entre le Milan et Liverpool. Finale pendant laquelle Liverpool a réalisé l’impensable en remontant leurs 3 buts de retard en 6 minutes et en finissant par l’emporter aux penalties.

En remontant un peu plus loin dans le passé, on peut aussi citer la mémorable finale de 1999 entre Manchester United et le Bayern. Mené 1 à 0 à la 90 ème, les mancuniens plantent deux buts mémorables pendant les arrêts de jeu et s’adjugent ainsi le sacre.

On se souvient aussi du parcours de Monaco en 2003/2004 qui élimine successivement le Real Madrid et Chelsea, avant d’être battu en finale par le FC Porto coaché par un certain José Mourinho.

On pourrait citer quantité d’autres matchs marquants, qu’ils soient plus anciens ou au contraire plus récents. Ce qui est sûr, c’est que cette compétition est adorée par tous les amateurs du ballon rond.

On aime cette musique, cette ambiance, ces matchs de haute intensité et ces rebondissements. Dès lors ce n’est pas étonnant que l’on aime autant parier sur la Ligue des Champions.

Et justement pour vous aider à bien parier sur cette compétitions, voici 10 conseils indispensables qui vous aideront à faire les meilleurs choix.

#1 Gaffe aux blessés et aux suspendus

C’est le tout premier élément à regarder avant de parier sur une rencontre, que ce soit un match de Ligue de Champions ou d’une autre compétition

De toute façon impossible de réussir une analyse en paris sportifs, sans vérifier s’il y a des absents pour la rencontre sur laquelle vous souhaitez miser. Pour se faire c’est simple, il vous faudra simplement vous informer sur les blessés et suspendus.

Surtout il vous faut particulièrement vous intéresser à la présence ou l’absence de joueurs-clés. En effet le simple fait que des joueurs importants soient absents peut changer considérablement la face d’une équipe, et donc d’une recontre.

S’il s’agit de joueurs de moindre importance, voire de remplaçants, cela n’aura pas le même impact sur le déroulement du match

Il existe certains sites qui peuvent donner ce type d’infos comme sports gambler par exemple ou même encore Flash Score. Il en existe bien d’autres, et nous vous consultons même de consulter plusieurs sites ou applis pour être sûr que les infos soient vraies.

Autre souci, il peut arriver que vous ne sachiez si le joueur absent est un joueur important ou non. Un site comme Whoscored vous donnera des statistiques assez précises sur les équipes et les joueurs afin que vous puissiez évaluer au mieux l’importance du joueur.

Seulement vérifier les absents ne suffit pas pour réussir vos paris sur la Ligue des Champions.

pronos ligue des champions 2020

#2 Surveillez les compositions d’équipes

C’est en lien étroit avec le premier point. Concernant les matchs de champions league il vaut mieux attendre que les compositions d’équipe avant d’engager un pari.

En effet vous n’êtes pas à l’abri qu’un entraineur fasse des choix bizarres sur les joueurs ou la tactique adoptée. De même il peut très bien y avoir un blessé de dernière minute.

Bref consulter n’importe quel site d’actu foot avant le match pour vérifier les compos d’équipe, c’est la base. Et ça peut sauver votre peau de parieur.

#3 Les favoris en imposent

Généralement en Champion’s League il y a moins de surprises que dans d’autres compétitions, l’Europa League par exemple. Ainsi vous aurez des favoris qui dans la majorité des cas tiennent leur rang.

En revanche lorsque les rencontres sont déséquilibrées, les cotes des favoris seront faibles, logique … Les bons coups vont plutôt se situer sur des cotes de 1,60 à 2.

A vous de bien analyser les matchs afin de saisir les bonnes affaires.

#4 A domicile, tu gagneras

Quand on regarde les statistiques de la LDC sur les 5 dernières années, une conclusion s’impose. En effet en Ligue des Champions, les équipes à domicile gagnent. On arrive à presque la moitié de matchs gagnés par l’équipe à domicile.

C’est un tout petit peu plus élevé que la plupart des championnats nationaux, c’est donc à prendre en compte.

Si vous voulez pariez sur une rencontre qui vous semble équilibrée, le facteur domicile fait partie des critères à prendre en compte. Un critère parmi d’autres, donc.

#5 Une avalanche de buts

La Ligue des champions est une des rares compétitions à être souvent spectaculaire. La moyenne de buts en ligue des champions est élevée, elle dépasse systématiquement les 3 buts par match sur l’ensemble de la compétition.

C’est donc la compétition idéale pour parier sur les over/under (surtout les over) que vous aurez auparavant analysé.

Il y a beaucoup de buts marqués, surtout aux environs de l’heure de jeu. Il peut aussi être intéressant de parier sur les buteurs d’un match, car il peut y avoir des bons coups.

methode paris sportifs champions league

 

#6 De l’argent à gagner sur les paris long terme

Les paris à long terme qui concernent cette compétition peuvent être intéressants. Vous avez bien sûr la possibilité de parier sur le vainqueur de la compétition, mais pas seulement.

Vous pourrez également parier sur le vainqueur ou la qualification d’une équipe sur la phase de groupe. C’est sans doute là que se situe les meilleures opportunités, même si pour les favoris les cotes seront faibles.

Vous avez la possibilité de parier sur le meilleur buteur de la compétition. Si vous vous lancez dans ce pari de longue haleine, préférez le joueur d’une équipe dont vous pensez qu’elle ira loin.

En effet plus un attaquant dispute de matchs, plus il a de chances de bien figurer dans ce classement de buteurs. Cela parait évident, mais il faut le rappeler.

Donc inutile de parier que l’arrière droit du Shaktar Donetsk finira meilleur buteur de champion’s league, ça ne marchera pas.

#7 Attention aux matchs sans enjeu

Comme dans chaque compétition, vous aurez forcément des matchs sans enjeu.

Par exemple lors de la dernière journée des phases de groupe, vous aurez des matchs qui opposeront une équipe déjà qualifiée à une équipe déjà éliminée.

Même s’il arrive que le favori vise la première place de son groupe, il est fréquent qu’elle se relâche sur ce match.

Idem dans les matchs à élimination directe pour les matchs retour, quand tout s’est joué à l’aller. Par exemple le favori gagne 0-4 à l’extérieur à l’aller, ça sera plus difficile qu’il n’y parait de prévoir le résultat au retour.

En effet tout va dépendre du degré de motivation de l’équipe présumée la plus forte. Certaines fois elles écraseront à nouveau leur adversaire au retour. D’autres fois elles se contenteront d’une victoire d’un but d’écart, ou d’un bon vieux 0-0 ou même d’une défaite.

Bref il faut analyser de façon précise ces matchs, et bien suivre l’actu, les absents … etc pour pouvoir miser dessus.

#8 Dans les matchs à élimination directe, le favori ne fait pas de détail à l’aller

Là c’est vraiment un constat qu’on peut faire chaque année. A partir des 8 èmes de finale, les favoris sont en forme.

Par exemple les huitièmes de finale opposent les premiers de chaque groupe, aux deuxièmes. Ces rencontres peuvent donner des lieu à des oppositions déséquilibrées.

Les grandes équipes auront accès leur préparation pour avoir leur pic de forme au printemps, sur ces matchs là.

Donc dès le match aller, ils se montrent impitoyables et vont remporter leur match sur des gros scores, alors qu’ils sont à l’extérieur. En gros ils atomisent leurs adversaires de moindre rang en huitième ou en quart.

Il faut aussi savoir que l’équipe qui joue à domicile au retour, a environ 6 chances sur 10 de se qualifier. C’est toujours un petit avantage de jouer à domicile en dernier.

Et cet avantage ouvre justement la voie à des scénarios incroyables avec des renversements de situation absolument inattendus. Vous savez les matchs de folie, dont la Champions League a le secret.

Et c’est vrai que sur les matchs à élimination directe qui sont plus équilibrés, gagner largement à l’aller ne suffit plus.

remontade champions league barca

Qui dit remontada, dit Barcelona

#9 Les remontadas

Et oui depuis quelques années, un vent de folie souffle sur la ligue des champions. Et l’emporter largement lors du match aller ne suffit plus, tant les remontadas au match retour sont nombreuses.

Et cette folie des remontadas, elle a surtout commencé à 2017 avec la remontada du Barça sur le PSG.

Battu 4 à 0 par Paris au parc de prince, le FC Barcelone réalise l’impensable la fameuse « remontada ». Lors du 8ème de finale retour, Barcelone l’emporte 6 à 1, et le Barca élimine donc le PSG.

Le Barce et le PSG ont montré l’exemple, et il y a eu d’autres remontadas. Parmi les plus marquantes, il y a le quart de finale entre l’as Roma et Barcelone en 2018.

A l’aller, le FC Barcelone l’emporte 4 à 1 sur sa pelouse face à l’AS Roma. Au retour la Roma l’emporte 3 à 0 et se qualifie grâce au but à l’extérieur.

Ou encore la demi-finale 2019, où le FC Barcelone(encore lui) est battu 4 à 0 à Anfield. Alors que le FC Barcelone avait battu Liverpool 3 à 0 à l’aller.

Et puis en 2019, le PSG a subi une deuxième remontada. Paris l’emporte 2 à 0 à l’aller sur la pelouse de Manchester, et perd 3 à 1 au parc de princes.

Bref on le voit, aujourd’hui parier sur une remontada n’est plus aussi fou que ce que c’était. En Ligue des champions, l’impossible devient possible.

#10 Comparez les cotes

Comme dans toutes les compétitions, le mieux est de comparer les cotes sur les différents bookmakers. Afin de trouver la meilleure cote pour le pari que vous recherchez.

Les cotes peuvent varier de 0,10 point ce qui n’est pas négligeable.

Même si vous misez peu d’argent, miser sur une cote plus importante c’est pas du luxe. Bien sûr chacun jouera selon ses moyens, et surtout pas au-dessus de ses moyens.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus Winamax vous rembourse l'équivalent du montant de votre premier dépôt jusqu'à 100 euros

Cela signifie que si vous déposez 100 € sur Winamax, vous recevrez immédiatement 100 € de Freebets sur votre compte Winamax. Au total, si vous déposez 100 euros vous disposerez donc de 200€ pour parier !

N'hésitez pas à en profiter


Je gagne sur Winamax

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.