Comment parier sur la ligue 1 2019 – 2020

3 septembre 2019

Parier sur la ligue 1 2019 – 2020

Cette saison de ligue 1 Conforama 2019 – 2020 promet déjà d’être passionnante.

Pour parler sportif, le grandissime favori de cette saison 2019 – 2020 est toujours le même club : le Paris saint-Germain.

Depuis la saison 2012-2013, le club est systématiquement champion de France sauf en 2016-2017. Cette saison-là, l’AS Monaco porté par Falcao et M’bappé totalement en feu sont parvenus à remettre en cause la suprématie parisienne.

Et même si sur le plan européen, Paris n’y arrive pas ; en France le PSG n’a laissé que des miettes à ses adversaires.

Depuis le début de l’ère qatari, Paris a remporté en tout 20 trophées (6 championnats, 4 coupes de France, 5 coupes de Ligue, 5 trophées des champions). Cela montre la domination sans partage du club de la capitale.

C’est donc sans surprise que le PSG est le grand favori pour être le vainqueur du championnat 2019-2020. A ce jour on ne sait pas si Neymar partira ou non, mais même sans lui Paris reste largement au dessus.

conseils paris sportifs ligue 1

Paris SG, grand favori de la ligue 1 2019-2020

Avec le retour de Leonardo en tant que directeur sportif, affiche sa volonté de gommer ses défauts des années passées. Le club a pris conscience que les nombreuses “remontadas” subies et le manque d’autorité du club envers ses joueurs, ont fait du mal au club.

Le rôle de Leonardo, c’est justement de remettre de l’ordre dans la maison PSG et cela semble en bonne voie.

Il y a aussi l’objectif de faire un mercato intelligent en corrigeant les faiblesses de l’effectif.

D’ailleurs l’année dernière, L’entraineur du PSG Thomas Tuchel se plaignait d’un effectif limité quantitativement notamment en milieu de terrain.

Il est vrai qu’à certains moments de la saison passée, l’entraineur parisien avait si peu de joueurs professionnels à disposition, qu’il n’avait quasiment pas le choix dans la sélection de ces compositions d’équipe. En quantité, l’effectif du Paris saint Germain faisait pâle figure, surtout en le comparant aux effectifs doublés voire triplés des clubs anglais notamment.

Malgré des problèmes avec le fair-play financier, il y a donc bien urgence à recruter du côté du club de la capitale.

Et Paris en a d’ailleurs conscience et a officialisé très tôt les arrivées de Sarrabia dont on loue la polyvalence en milieu de terrain, et d’Ander Herrera. Ce début de mercato intelligent et finalement peu onéreux corrige bien les carences du club.

Le mercato du PSG devrait se poursuivre sur la même lignée par l’arrivée de joueurs qui viennent renforcer l’effectif quantitativement. Mais aussi qualitativement avec le recrutement de l’attaquant argentin Mauri Icardi du milieu de terrain Idrissa Gueye et de l’arrière gauche Abdou Diallo.

L’objectif de Paris c’est de doubler les postes afin de créer une véritable concurrence entre les joueurs. Cette concurrence entre joueurs, qui jusque-là n’existait pas vraiment.

A paris, il y a eu beaucoup de changements chez les gardiens de but. Exit Aréola prêté au Real Madrid, Trapp définitivement transféré à Francfort, et Buffon reparti à la Juve.

Le PSG enregistre l’arrivé de Keylor Navas comme gardien titulaire. Des gardiens remplaçants ont également été recrutés : Sergio Rico, et le jeune polonais Bulka qui devrait être numéro 3. Contrairement à l’année dernière, une hiérarchie claire se dégage au poste de gardien de but.

C’est donc un PSG plus complet que jamais qui s’annonce à l’aube de ce championnat. Et qui devrait ne laisser aucune chance à ses adversaires.

Le Paris saint Germain est le grand favori pour la victoire en Ligue 1, et d’ailleurs les bookmakers ne s’y trompent pas. La cote de la victoire finale du Paris SG est d’ailleurs bien trop basse, pour être intéressante à jouer.

paris vainqueur ligue 1

Car comme vous le savez, en sport rien n’est jamais sûr à 100 %. Et s’il devait y avoir une grosse surprise cette année en Ligue 1, elle serait à chercher du côté de Lyon.

Lyon : l’OL meilleur prétendant au podium de la ligue 1

pari lyon ligue 1

S’il y a bien une équipe qui a pris très tôt les choses en main dans ce mercato, c’est bien l’Olympique Lyonnais. Le président du club Jean-Michel Aulas a pris rapidement les choses en main en écartant l’ancien entraineur Bruno Génesio.

Le nouveau staff a été assez rapidement officialisé, et il est 100% brésilien. L’ancien du club et mythique tireur de coup-francs Juninho devient directeur sportif, tandis que l’ancien joueur du Barça Sylvinho devient entraineur.

Il s’agit de personnes qui sont relativement novices, mais qui s’entendent bien. Ils ont mis en place un mercato intelligent, malgré le départ de certains joueurs importants et prometteurs.

Ainsi les ventes de Ferland Mendy au Réal Madrid et de N’dombélé à Tottenham sont de jolis coups financiers pour le club. Ces deux joueurs rapportent à eux deux la bagatelle de 130 millions d’euros.

L’olympique Lyonnais les a très vite remplacé en se servant du côté du dauphin l’an passé du PSG : le LOSC. Ainsi avec l’arrivée de Thiago Mendes dans le milieu de terrain lyonnais, l’OL n’a pas forcément perdu au change.

L’arrivée du jeune milieu d’Angers Jeff-Reine Adelaïde vient également renforcer encore un peu plus l’entre-jeu lyonnais.

En revanche il y a moins de certitude sur Youssouf Koné, l’arrière gauche venant de Lille qui vient remplacer numériquement Ferland Mendy.

L’Olympique Lyonnais a également perdu Nabil Fékir parti au Bétis, qui restait sur une saison décevante et qui voulait de toute façon quitter le club. Son profil ne semblait pas non plus s’intégrer dans le projet de jeu de Sylvinho.

Bonne nouvelle côté défense avec l’arrivée du défenseur central Andersen en provenance de la Sampdoria, et qui est là pour renforcer la charnière. Aux côtés de Jason Denayer, Lyon se construit une charnière centrale qui théoriquement est de très haut niveau.

Malgré le départ de joueurs importants, le mercato de L’OL est intelligent. Les départs sont compensés par des arrivées, même si certains joueurs recrutés sont pour le moment plus des promesses que des certitudes (Jean Lucas, Koné notamment).

Lyon est donc un candidat très sérieux pour le podium, L’objectif de l4OL c’est même de terminer le plus proche possible du PSG. Nous les voyons finir dans les 3 premiers de la Ligue 1, sans trop de difficulté.

Lille : un mercato intelligent

Les dogues auront sans doute du mal à rééditer leurs exploits de l’an passé. 2ème l’an passé et en lice pour la ligue des champions 2019 – 2020. Sur le papier, Lille semble avoir un effectif moins fourni que l’an dernier, pourtant leur mercato est réussi.

Déjà parce que les départs côté lillois sont moins nombreux que ce qu’on pouvait craindre

Bien-sûr il y a le départ de Nicolas Pépé pour Arsenal, est un sacré coup dur pour les lillois qui perdent là leur meilleur atout offensif. L’ailier droit ivorien auteur de 18 buts l’an passé va énormément manquer à l’effectif du Losc.

Ajoutez à cela les départs de Thiago Mendes et de Youssouf Koné pour l’Olympique Lyonnais. Et vous vous retrouvez avec un effectif qui est quand diminué qualitativement.

Lille a très bien vendu durant ce mercato, en cédant Leao au Milan AC pour 30 millions d’euros.

Coté arrivée, le transfert de Benjamin André de Rennes vient renforcer le milieu de terrain. Il amènera son expérience au sein d’un effectif certes talentueux mais jeune.

Et puis au milieu de terrain, il y a également l’arrivée surprise de Renato Sanches en provenance du Bayern. A Lille, il va sans doute retrouver le temps de jeu et la confiance nécessaire pour relancer sa carrière.

Beaucoup d’arrivés au mercato du côté de Lille, avec notamment le recrutement de jeunes espoirs très prometteurs. Citons par exemple les attaquants Timothy Weah venant du PSG, et Victor Osimhen venu de Charleroi pour 15 millions d’euros.

Mais Lille a recruté des joueurs jeunes et prometteurs dans toutes les lignes, le turc Yacizi au milieu de terrain  le jeune espoir croate Bradaric au poste d’arrière gauche. Attention néanmoins même s’ils sont plein de promesses, ils n’apportent pas autant de certitudes que les joueurs partis.

L’accumulation des matchs lié à la coupe d’Europe risque d’être problème pour le Losc. Avec un effectif de qualité mais encore rajeuni, la saison du LOSC s’annonce tout de même plus difficile que l’an dernier.

Néanmoins Galtier en entraineur expérimenté peut arriver à tirer le meilleur de ce bel effectif . Lille a fait un mercato intelligent, et a tout à fait les moyens d’accrocher une place qualificative pour l’Europa League.

OM : triste mercato à Marseille

om ligue 1

Du côté de Marseille l’avant-saison n’est guère rassurante. Pourtant le changement d’entraineur redonne de l’espoir du côté de la Canebiere.

Enfin débarrassé d’un Rudi Garcia trop encombrant, c’est le coach portugais André Villas-Boas qui devient entraîneur de l’Olympique de Marseille.

Seulement voilà le changement d’entraîneur ne suffit pas, aujourd’hui Marseille paye aujourd’hui la lourde addition, d’une mauvaise gestion sportive et surtout financière.

Les 200 millions d’euros du fameux “Champion’s Project” ont été dépenses. Surtout l’effectif de l’Olympique de Marseille compte beaucoup de joueurs devenus indésirables mais qui ont un gros salaire.

Récemment épinglé par le fair-play financier, s’ils veulent pouvoir recruter l’OM n’a d’autres choix que de vendre.
Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils n’y parviennent pas vraiment.

Les départs de Balotelli, d’Abdennour, et le licenciement de Rami libèrent de la masse salariale, mais ne remplissent pas les caisses. Et les transferts de Clinton N’jie et surtout de Lucas Ocampos meilleur atout offensif de l’OM l’an passé, semblent insuffisants pour permettre à Marseille de recruter.

S’ajoute à cela le départ au dernier jour du mercato de Luiz Gustavo vers Fenerbahce. Pour le remplacer, l’OM souhaitait recruter Valentin Rongier même s’il n’évolue pas au même poste que Luis Gustavo.

Malheureusement pour Marseille le transfert ne se fait pas,et l’OM se retrouve avec une effectif très limité au milieu de terrain. Composer toute la saison avec seulement Strootman, Sanson et le jeune Maxime Lopez comme milieux de terrain, parait bien trop juste.

Le recrutement marseillais durant le mercato 2019 est bien trop timide.

Le prêt avec option d’achat du défenseur espagnol de 29 ans Alvaro Gonzalez est tout de même une bonne nouvelle. Il va apporter son expérience de Liga et sa grinta à une défense centrale marseillaise certes talentueuse encore assez jeune.

Mais le seul vrai recrutement de l’Om, c’est le fameux grand attaquant promis chaque année. Il a fallu attendre plusieurs semaines pour que le recrutement de Dario Benedetto en provenance de Boca Juniors soit validé.

Le buteur de 29 ans est arrivé blessé à Marseille, comme un certain Kostas Mitroglou. Le succès ou non de la saison de l’OM dépendra pas mal de ses performances, mais sur le papier Benedetto semble être bien meilleur que le grec.

André Villas-Boas a du travail, il doit reconstruire un projet sportif avec un effectif qui n’a pas changé. De plus, il a peu de joueurs à sa disposition et se voit dans l’obligation d’intégrer des jeunes de façon massive.

Il suffit qu’il y ait quelques blessés et le coach portugais se retrouverait en difficulté pour faire une composition d’équipe compétitive. Surtout que certains postes présentent des carences au niveau de la qualité de l’effectif : essentiellement le milieu de terrain et le poste d’arrière gauche.

La saison de l’OM s’annonce difficile. Elle sera un succès uniquement si le technicien portugais parvient à mettre en place une identité de jeu. S’il arrive à faire en sorte que les joueurs retrouvent leur meilleur niveau.

Bref cette année Marseille a les yeux tournés vers sa “Bonne Mère”, l’OM est en attente d’un miracle.

Mercato 4 étoiles à Monaco

ligue 1 monaco

Du côté du rocher monégasque, curieusement on n’est pas si loin de la soupe à la grimace marseillaise.

Et après la catastrophique saison dernière terminée à la 17 ème place, Monaco a décidé de remettre les pendules à l’heure cet été.

Le mercato d’été a donc été très mouvementé. Côté départ, le départ le plus important sur le plan sportif est celui de Radamel Falcao pour Galatasaray. Autre départ important, l’ailier droit Ronny Lopes s’envole pour le FC Séville.

Le transfert définitif de Youri Tielemans pour 45 millions d’euros à Leicester est une bonne nouvelle financière pour Moncao. Puisque le jeune belge n’est jamais parvenu à s’imposer comme titulaire dans l’effectif monégasque.

Beaucoup de joueurs qui ne jouaient plus ont également été prêtés afin d’alléger la masse salariale et permettre l’arrivée de nouveaux joueurs dans l’effectif.

Et justement côté arrivée, sur le papier Monaco semble faire de très bonnes pioches. En provenance de Montpellier le gardien Benjamin Lecomte, et l’arrière droit Ruben Aguilar viennent renforcer des secteurs défaillants l’an passé.

Le transfert définitif de Gelson Martins est une bonne nouvelle pour le poste d’ailier droit, surtout avec le départ définitif de Ronny Lopes.

Côté attaque, on cherche à remplacer Falcao mais sur surtout à se renforcer. Beaucoup d’arrivées importantes à ce poste avec le nigérian Onyekuru en provenance d’Everton, Jean-Kévin Augustin de Leipzig, Slimani en provenance de Leicester.

En plus de tous ces très bons attaquants, l’AS Monaco récupère un buteur de très haut niveau en la personne de Wissam Ben Yedder en provenance du FC Seville.

La question, c’est est-ce que grâce à ce mercato de grande qualité, Monaco va être en mesure de jouer à nouveau les premiers rôles ? On est tenté de répondre oui, parce que sur le plan théorique ces arrivées viennent renforcer un effectif déjà qualitatif, avec des Fabregas, Golovin, Jovetic …

Mais ce n’est pas du tout certain, puisque certains chantiers importants n’ont quasiment pas entamés notamment la défense centrale. A ce poste malgré l’arrivée de Maripan, l’effectif semble bien trop limité. Surtout que Glik et Jemerson semblent bien loin de leur niveau de jeu de 2017.

Puis, il n’est pas non plus certain que l’AS Monaco ait moins de joueurs blessés que l’an dernier.

Enfin le retour de Jardim début 2019, après l’épisode Thierry Henry, ne s’est pas soldé par une grande réussite, c’est même un semi-échec. Pourtant il a bénéficié du gros mercato fait par Monaco l’hiver dernier, les résultats ont d’abord suivi pendant 1 mois. Puis à nouveau les résultats sportifs ont été catastrophiques et ont exposé Monaco à la menace de la relégation.

Finalement Monaco s’en est sorti, mais de peu.

Est-ce que Léonardo Jardim est toujours l’homme de la situation à Monaco ? Certes c’est l’homme du titre de champion et c’est un grand entraîneur, mais aujourd’hui c’est loin d’être une certitude.

On l’a compris beaucoup d’interrogations planent encore au dessus de Monaco, malgré un beau mercato. Si jamais la mayonnaise prend, ça peut être une équipe fantastique.

Mais la saison de Monaco peut tout aussi bien être malheureusement encore un flop, de toute façon on sera vite fixés.

A toutes ces équipes de jouer, et bons bets Ligue 1 à vous.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque ! Je gagne sur Winamax

Petite présentation de la Ligue 1

La ligue 1, vous connaissez forcément cette compétition incroyable et fascinante. Ce championnat complètement fou avec du suspense, et un niveau de jeu de fou …

Bon ok, je me moque un peu, mais en vrai il est pas si mal notre bon vieux championnat. Bien-sûr on est à des années lumières du niveau de la premier league anglaise, de la série A italienne, de la Liga espagnole et même de la Bundesliga allemande.

Surtout on n’a pas exactement les mêmes moyens financiers, ni autant de culture footballistique que nos voisins. Mais c’est pas grave, parce que … la France est championne du monde. 🏆😀

Bon et puis la ligue 1 commence à avoir un sérieux problème, c’est la domination sans partage du Paris Saint Germain. A tel point que souvent le seul suspens qu’il y a en ligue 1, c’est de savoir à quelle journée le PSG va être champion.

J’exagère évidemment, y’a du suspense pour le podium, pour les places européennes, pour la relégation, mais c’est quand même pas pareil.

D’ailleurs cette situation n’est pas la même pas la faute du PSG.

Ce sont les supposés gros : Lyon, Marseille Monaco qui ont du mal à tenir leur rang. Paris lui tient son rang, ce sont les autres qui n’arrivent pas à se mettre au niveau.

Et puis c’est pas la première fois qu’une équipe seule domine le football français pendant plusieurs années. Souvenez l’Olympique Lyonnais des années 2000, l’OM du début des années 90.

Ou même pour les plus anciens d’entre-vous (coucou papi !) l’AS Saint-Etienne des années 70. Oui papi “Qui c’est les plus forts, évidemment c’est les verts”.

Donc voilà, c’est notre championnat à nous la ligue 1. On sait bien que c’est pas le plus beau, mais on l’aime quand même. Bon on l’aime moins, quand on regarde un Reims – Amiens se terminer en 0 – 0. Mais à la limite, c’est pas grave.

La Ligue 1 c’est comme ta petite soeur, des fois elle est chiante. Des fois aussi tu te demandes à quoi elle sert, mais tu l’aimes bien quand même. Bien sûr si t’as pas de petite soeur, ça marche aussi avec un frère, un cousin ou même un chien.

Et parier sur la Ligue 1 c’est quand même vachement sympa, mais c’est loin d’être simple. D’ailleurs quand on joue au loto foot on triple souvent les matchs de ligue 1.

Alors voici quelques conseils pour vous sortir des pièges diaboliques tendues par nos chères équipes de ligue 1.

#1 Consulter les statistiques

Evidemment ce conseil va s’appliquer quelle soit le sport et la compétition que vous allez choisir. Mais en Ligue 1 et Ligue 2 vous n’allez pas forcément être attentif aux même paramètres qu’ailleurs.

Sur l’excellent site Soccer stats par exemple vous pouvez consulter toutes les statistiques. Des statistiques disponibles à la fois pour la saison en cours mais aussi pour les saisons précédentes. Or pouvoir consulter les saisons précédentes est utile afin de pouvoir mesurer les grandes tendances des ligues françaises en terme de résultat.

Surtout l’analyse par équipe permet de savoir si une équipe est prolifique en terme de buts ou non, ce qui s’avère utile pour jouer un under/over par exemple.

Sur ce site vous pourrez ainsi savoir à quel pourcentage une équipe fait un over 2,5 dans son match. Ou même si elle arrive régulièrement à gagner sans que son adversaire marque un but (clean sheet).

En fait vous allez retrouver une statistique pour quasiment tous les types de paris proposés par les bookmakers.

stats ligue 1

Statistiques Ligue 1 saison 2017 – 2018. De gauche à droite : les deux équipes marquent – L’équipe n’a encaissé aucun but – L’équipe n’a marqué aucun but

Ce qui va nous intéresser aussi et surtout ce sont les statistiques de la saison en cours. Donc par définition on évitera au maximum de parier sur les favoris en début de saison, mais on le verra un plus loin dans l’article.

De même les stats de victoire à l’extérieur peuvent vous guider pour déterminer si la victoire à l’extérieur d’une équipe est bonne à prendre ou non. Il s’agit donc d’une mine d’informations à exploiter et qui constitue une aide précieuse pour parier.

Donc oui tenir compte des statistiques est vraiment fondamental afin de réussir vos analyses sur la Ligue. Il faut qu’à partir de ces statistiques vous puissiez dégager des grandes tendances pour ces championnats.

Il ne s’agit bien évidemment que de pistes à explorer, et les statistiques sont aussi parfois faites pour être contredites. Néanmoins ce n’est qu’en les consultant que vous aurez pleinement connaissance des spécificités du championnat de France de football.

#2 Attention à la ligue 2

Vous avez sans doute déjà du le constater, ce championnat est très compliqué à parier pour vous parieur. En effet les surprises y sont nombreuses et le championnat est devient finalement très peu lisible.

Pourtant il y a quelques paris qui peuvent parfois se tenter. Bien sur il faut que lors de votre analyse, vous trouvez que les conditions s’y prêtent.

– Parier sur le nul mi-temps ou même parier sur les matchs nuls en fin de match, peut être intéressant. Certaines équipes en sont spécialistes et les nuls mi-temps ou fin de match y sont fréquents.

Par exemple sur la saison 2014-2015, Laval a cumulé 21 matchs nuls sur 38 matchs joués soit plus de 55 %. Quand dans le même temps la moyenne des matchs nuls de ligue 2 (déjà plus élevée que la normale) n’est que de 33 %.

Parier sur les overs peut-être également une bonne idée sur certains matchs et si les conditions s’y prêtent, la ligue 2 n’est plus tout à fait le championnat ultra défensif qu’il était à une certaine époque.

Voilà typiquement le genre de paris à faire lorsque vous pariez sur un match de ligue 2.

Sachez simplement que ces paris là font figure d’exception et ne doivent être joué que de façon ponctuelle.

D’une façon générale “Comment gagner aux paris sportifs” vous déconseille de parier sur ce championnat. sauf si bien sûr, vous y avez acquis une expertise.

En règle générale ce championnat n’est pas assez lisible pour vous assurer des gains réguliers.

#3 Parier sur les promus en début de saison

En ligue 1 souvent les petites équipes aiment bien partir fort, ainsi elles peuvent prendre des points utiles dans leur course au maintien.

On constate aussi que les grosses équipes sont rarement prêtes dès le début de saison parce qu’elles ont des préparations physiques plus intenses.

Des équipes qui elles, disputent la coupe d’Europe auront en général un meilleur pic de forme un peu plus tard. Elles seront en pleine possession, quand les échéances importantes vont commencer à arriver (au printemps en général).

Voilà pourquoi nous vous déconseillons de parier les favoris en début de saison, tout simplement parce qu’ils sont rarement prêts tandis que les petits eux le sont.

Tout simplement aussi parce qu’on ne connait pas forcément la valeur réelle de la supposée grosse équipe. Parce que les équipes phares de Ligue 1 ont aussi tendance à décevoir, d’une saison sur l’autre.

Citons en vrac l’OM ou Bordeaux ou même d’autres qui font des saisons totalement différentes d’une année à l’autre. Impossible de connaitre cette tendance là en début de saison.

Au contraire, en début de saison on vous invite donc à miser d’avantage sur des résultats surprises.

parier sur la ligue 1 2019 2020

#4 En ligue 1 souvent les favoris déçoivent

En mettant de côté le cas du Paris Saint Germain qui n’évolue clairement pas dans la même cour que les autres.

Ce qu’on peut constater, et qu’on a déjà évoqué en introduction, c’est que les autres favoris ont souvent du mal à tenir leur rang.

En clair les gros du championnat de France auront souvent des passages à vide où ils ne tiendront pas leur rang.

Vous l’aurez constaté vous même si vous pariez sur la Ligue 1, combien de fois les Lyon, Monaco ou encore Marseille vous ont déçu en étant incapable de l’emporter face à un adversaire présumé plus faible. Par exemple, il n’est même pas rare de les faire voir faire un nul à domicile face à un mal classé.

Bref il est compliqué de trouver des équipes dont les résultats sont fiables. Ce qui vous oblige à un effort d’analyse constant et à prendre d’avantage en compte la forme de l’équipe.

La réalité c’est donc que le niveau global du championnat de France est relativement faible. Ce qui le rend globalement beaucoup plus difficile à parier, puisque les favoris ne tiennent pas leur rang. Alors dans ce cas là comment parier ?

Notre conseil c’est de ne pas faire comme sur les autres championnats, il faut bien mieux cibler ces matchs.

Evitez donc de jouer des équipes dont les résultats vous paraissent trop inconstants et miser sur des équipes sérieuses qui font le travail notamment à domicile.

#5 Attention aux enjeux

Bien sûr et comme dans tous les championnats les mêmes conseils de base s’appliquent. Ainsi continuez d’éviter les derbys dans lesquels le degré de motivation du “petit” est toujours très fort.  Dans les derbys, la victoire c’est une question d’honneur.

Méfiez vous aussi des matchs de coupe qui sont rarement le reflet des performances en championnat, et où l’on ne connait jamais trop bien le degré de motivation des différentes équipes.

Sans compter la logique imparable des entraineurs français qui envoient leurs équipes B. Ben oui, il faudrait surtout pas prendre le risque de faire un bon parcours en coupe nationale. Vous imaginez, si ça se trouve après sur un malentendu, ils pourraient se retrouver à gagner un trophée … L’horreur.

Et puis il y a aussi l’effet bête noire. C’est à dire le cas de figure où le favori supposé a régulièrement des difficultés face à un adversaire. On retrouve ce phénomène dans tous les sports et toutes les compétitions.

C’est pourquoi il est toujours important de regarder les statistiques “face-à-face” afin de pouvoir repérer ces effets bêtes noire.

Enfin bien sûr un suivi de l’actualité de la Ligue 1 est indispensable pour être au courant d’éventuelles absences ou blessures. Mais bon quand on aime le foot, c’est déjà un réflexe normalement.

Comparez les cotes des matchs de Ligue 1

Que vous soyez supporter de Montpellier, d’Amiens ou de Dijon ; vous avez pour point commun de suivre tous la Ligue 1. Il faut dire que malgré ses défauts, le championnat de France intéresse beaucoup les parieurs.

Pour vous aider à trouver la meilleure cote, nous mettons à votre disposition un comparateur de cotes. Il vous aidera à trouver la meilleure cote pour votre pari.

 

 

 

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

2 commentaires

Défiler vers le haut