Comment parier sans risque ?

8 mai 2020
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus unibetVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus betclicVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros, qu'il soit gagnant ou perdant7/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus pmu sportVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus zebet150 € au total, et votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros7/10 Je parie lire l'avis

On a tous le rêve de faire des paris sportifs sans prendre aucun risque. Et c’est tout à fait normal, puisque l’être humain a horreur du risque.

Mais ne vous faites pas d’illusion, en paris sportifs le risque zéro n’existe pas. Même la promesse du surebet, c’est à dire du pari gagnant à coup-sûr n’est qu’une illusion.

Vous l’avez compris, ici on ne vous fait pas fausse promesse. On ne vous vend pas de méthode miracle et infaillible, pour gagner 100 % de vos paris sportifs, ça n’existe pas.

En revanche il y a des méthodes et des conseils simples à appliquer, et qui permettent de diminuer grandement les risques que vous prenez en pariant. C’est de toutes ces astuces dont on va parler aujourd’hui.

Commençons par parler de la méthode qui est censée vous faire à gagner à coup sûr : le surebet. En théorie en tout cas, car en pratique vous allez voir que ça n’est pas le cas.

pari gagnant coup sur

Trouver des surebets

> Qu’est-ce qu’un surebet ?

Comme son nom l’indique, le surebet est un pari qui est censé être sûr. Quand le surebet est réussi, on gagne de l’argent quel que soit le résultat du match

Souvent il faut prendre le pari sur au moins deux bookmakers différent afin d’obtenir un surebet. Pour savoir s’il s’agit d’un surebet, il n’y a pas de secret il faudra faire un calcul.

Il faut additionner l’inverse des cotes, et si jamais le total est inférieur à 1 il y a surebet. On va voir tous ça avec un exemple concret de surebet.

Victoire de l’allemagneMatch nulVictoire du Paraguay
Bookmaker 11,93,14,2
Bookmaker 21,63,46

On a surligné en gras les meilleures cotes disponibles pour chacun des paris, c’est donc ces cotes qui doivent être jouées. Pour calculer un surebet, on additionne l’inverse des cotes, cela donne : 1/1,9 + 1/3,4 + 1/6 = 0,987.

Comme indiqué juste au dessus, si le résultat est inférieur à 1, il y a surebet. Là dans notre exemple c’est le cas, il s’agit donc bien d’un surebet.

Une fois que vous avez vérifie qu’il s’agit bien d’un surebet, il vous faut déterminer quel sera votre mise pour chacun des choix.

En partant du principe que vous voulez gagner 100 euros quel que soit le choix que vous faites. Il vous faudra miser de la façon suivante.

  • – Victoire de l’Allemagne ? (Bookmaker A) 100€ * 1/1,9 = 52,63 € à miser.
  • – Match nul ? (Bookmaker B) 100€ * 1/3,4 = 29,41 € à miser.
  • – Victoire du Paraguay ? (Bookmaker B) 100€ * 1/6 = 16,66 € à miser.

Vous aurez donc misé au total : 52,36€ + 29,41€ + 16,66€ = 98,70€. Une mise totale de 98,70 euros pour être sûr de gagner 100 euros quel que soit le résultat.

Ok c’est cool, mais je pense que là vous voyez bien le souci qu’il y a avec les surebets : les gains sont faibles. On peut se demande si c’est vraiment pertinent de passer tout ce temps à chercher un surebet qui va nous rapporter 3 fois rien.

A notre avis, la recherche de surebet est clairement une perte de temps, surtout qu’aujourd’hui les surebets n’existent pratiquement plus.

parier sans risque

> La disparition des surebets

Le problème c’est qu’aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de trouver des surebets. Et il y a plein de raison à ça :

  • – Sur les bookmakers ARJEL, les cotes sont en moyenne plus basse que sur les bookmakers.com, du coup il devient plus difficile de pouvoir trouver des surebets.
  • – De même les bookmakers ont tendance à s’aligner sur le niveau des cotes, elles seront très proches les unes des autres. Ainsi vous ne pourrez pas créer de surebet puisque vous n’allez pas pouvoir profiter des différences de cotes entre bookmakers.
  • – Vous avez également le risque d’être limite en terme de mise ou qu’un pari soit annulé.

Finalement les seuls cas de figure où vous pourriez vous trouver en situation de surebet : c’est en live et dans un scénario très précis.

Admettons que vous misez sur l’équipe A avant le match. Si elle se retrouve en train de mener au score, il est possible que vous puissiez faire un surebet en choisissant la double chance match nul / équipe B

Dans ce cas bien-sûr, il vous faudra calculer afin de vérifier s’il s’agit bien d’un surebet ou non. Mais comme dans l’exemple que l’on a vu tout à l’heure, il est possible que le bénéfice réalisé soit très faible.

Bien-sûr il faudra faire votre pari live sur un autre bookmaker que votre pari pré-match. Néanmoins vous aurez tout de même le risque que votre mise soit limitée ou votre pari annulé.

On le voit, pour gagner sans risque aux paris sportifs, on ne peut pas compter sur la méthode du surebet. En revanche le valuebet va vous aider à limiter les risque pris sur vos paris sportifs.

> Le valuebet : parier en limitant les risques

Le valuebet c’est clairement la meilleure méthode pour parier, parce que cela consiste à profiter d’éventuelles erreurs du bookmaker. Le principe c’est de profiter d’une cote, que vous estimez plus haute que ce qu’elle devrait être.

Or pour pouvoir estimer si un pari a de grandes chances de passer ou non, il n’y a pas de secret il vous faudra passer par la case analyse.

montante paris sportifs

Il vous faudra donc consulter les statistiques disponibles chez les bookmakers avant de prendre votre pari : classement, 5 derniers résultats, historique des confrontations … etc. Si ces stats de base ne vous suffisent pas, vous pouvez consulter des sites spécialisés, pour le football Soccerstats par exemple.

Il vous faudra également consulter le calendrier à venir pour chacune des deux équipes (ou des joueurs), afin d ‘estimer l’enjeu de la rencontre. En effet en fonction du degré de motivation des joueurs, le scénario ne sera clairement pas le même.

Vous avez sans doute remarqué qu’en sport les surprises sont nombreuses, vous savez celles qui font perdre nos combinés. En sport ce n’est pas toujours le plus fort qui gagne, parfois et même souvent celui qui gagne c’est celui qui est le plus motivé.

Pour réussir l’analyse de votre pari sportif, il vous faudra suivre l’actualité du sport, notamment les éventuelles blessures, suspensions et bien-sûr la météo.

Bref c’est grâce à une analyse complète de la rencontre qu’on va pouvoir estimer la probabilité qu’un pari passe. Dans un valuebet on va donc évaluer la cote que propose le bookmaker, et déterminer si elle est “value” ou non.

Prenons l’exemple suivant, vous souhaitez miser sur Liverpool coté à 1,80 , dans un match face à Chelsea. Après analyse, vous estimez que Liverpool a 60 % de chances de gagner

valuebet pourcentage cotes

Grâce à un tableau comme celui-ci, vous pouvez voir que lorsque vous estimez une probabilité de 60 %, la cote doit être au moins de 1,67. Puisque la cote de Liverpool est de 1,80, donc notre exemple est bien un valuebet.

Si vous voulez en savoir plus sur le calcul d’un valuebet, suivez cet article.

Attention car avec les valuebets il y a deux risques principaux :

  • – Le valuebet cela consiste à estimer les chances que votre pari passe. Il y a donc toujours le risque de se tromper dans non analyse ou de ne pas arriver à estimer correctement la probabilité. Il y a donc toujours le risque de se tromper et de voir un valuebet alors qu’il n’y en a pas.
  • – Les bookmakers font peu d’erreurs, il y a donc peu de valuebet. Et lorsqu’ils en détectent un, les sites n’hésitent pas à reéquilibrer les cotes. Ils vont donc baisser la cote du pari sur lequel vous souhaitiez miser, le valuebet va disparaitre. Cela signifie qu’il vous faut donc que vous soyez réactif quand vous trouvez un valuebet.

Néanmoins il s’agit d’une méthode qui comporte bien moins de risque que le surebet. C’est de cette façon que vous pourrez gagner aux paris sportifs sur le long terme.

Mais il y a une autre méthode pour pouvoir parier sans risque : les bonus des bookmakers.

Profiter des bonus bookmakers

> Le bonus classique versé en freebet

Bien souvent les bookmakers vous rembourse intégralement votre premier pari, dans la limite de 100 euros. C’est donc un moyen facile de faire un pari sportif sans aucun risque.

Le plus souvent il est versé en pari gratuit (ou freebet) et non en argent réel. Cela signifie que vous allez donc devoir le remettre en jeu avant de pouvoir le retirer sur votre compte bancaire.

De plus quand on joue un freebet la mise ne compte pas, seuls les bénéfices que vous allez en tirer vont pouvoir être retirés. C’est comme ça que fonctionne les freebets.

> Bonus en cash, sans aucun risque

Néanmoins certains bookmakers se distinguent et proposent de rembourser votre premier pari en cash, c’est à dire en argent réel. Là c’est clairement bien plus avantageux, puisque si vous le souhaitez vous pourrez retirer le montant du bonus sur votre compte bancaire.

Winamax et PMU sport proposent actuellement un bonus de bienvenue versé en cash, pour leur nouveau client.

avis winamax paris

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax

> Bonus même si votre premier pari est gagnant

Certains bookmakers vous proposent une forme de bonus originale. En effet quel que soit le résultat de votre premier pari, ces sites vont donc vous le rembourser en freebet, et dans la limite de 100 euros.

Cela signifie que même si votre premier pari est gagnant, vous recevrez un bonus pari gratuit correspondant l’équivalent de votre mise. Même s’il n’y a pas zéro risque, il s’agit tout de même d’un très bon plan.

Betclic fait partie des bookmakers qui propose ce type de bonus très avantageux. Le bookmaker va donc vous rembourser en freebet votre premier pari qu’il soit gagnant ou perdant, et dans la limite de 100 euros.

Si jamais vous parvenez à gagner votre premier pari, vous remporterez donc vos gains et un freebet correspondant au montant de votre mise (jusqu’à 100 euros). Ca serait dommage de ne pas en profiter.

Je profite du bonus Betclic

avis vbet

Vbet fait partie des derniers bookmakers à être arrivé en France, mais n’hésite pas à faire parler de lui. Et ce site propose lui aussi un bonus de bienvenue très intéressant.

Quel que soit le résultat Vbet rembourse votre premier pari en freebet, dans la limite de 100 euros. Le bonus vous est versé, que votre premier soit gagnant ou perdant, profitez-en vite.

Je profite du bonus Vbet

La méthode du pari remboursé

S’il y a bien une technique de paris sportifs qui permet de réduire les risques, c’est bien celle-là.

Le but de cette méthode, c’est d’avoir une possibilité que votre pari soit remboursé. Avec cette technique vous couvrez votre pari principal, avec un pari “couverture” qui vous permet d’être remboursé.

pari sportif remboursé

Un des paris remboursés les plus connus c’est le draw no bet (DNB), c’est à dire le nul si remboursé. Dans ce type de paris, vous êtes remboursé de votre pari, si jamais il y a un match nul sur la rencontre.

Le truc c’est qu’il est possible de créer un pari remboursé sur n’importe quoi, il faut simplement le calculer. Pour le créer, c’est assez simple vous allez d’abord calculer la couverture.

Vous allez donc diviser votre mise totale par la cote du pari remboursé, puis vous utilisez la somme restante pour le pari principal.

Un exemple pour que vous compreniez bien de quoi il s’agit. Vous voulez miser sur un match nul coté à 3, et vous voulez couvrir en étant remboursé si l’équipe à domicile (1) l’emporte. La victoire de l’équipe à domicile est coté à 2 et votre mise totale est de 30 euros.

Comme expliqué plus haut on va d’abord calculer le montant à miser pour le pari sur lequel on souhaite être remboursé, donc ici le choix (1). Cela va donner 30 euros / 2 = 15 euros à miser sur la victoire de l’équipe à domicile, afin d’être remboursé.

Il va donc rester 30 euros – 15 euros = 15 euros à miser sur votre pari principal : le match nul. Dans notre exemple, il y a 3 solutions possibles.

  • – S’il y a victoire de l’équipe à domicile (1), 15 euros x 2 = 30 euros. C’est votre pari remboursé, vous êtes totalement remboursé de votre mise.
  • – S’il y a match nul, vous gagnez votre pari d’un montant de : 15 euros x 3 = 45 euros.
  • – S’il y a victoire de l’équipe à l’extérieur (2), votre pari est perdant.

Vous le voyez, il y a un avantage évident avec le pari remboursé. En effet dans des paris à 3 choix possibles, vous couvrez deux des trois possibilités. Alors qu’avec un pari classique vous ne couvrez qu’un seul choix.

Mathématiquement vous allez gagner plus souvent, en tout cas perdre bien moins souvent.

L’autre gros avantage de cette méthode, c’est qu’elle vous permet de préserver vos gains. Avec un pari remboursé, vous allez gagner bien plus qu’avec un pari double chance.

Le pari remboursé c’est un bon compromis entre sécurité et rentabilité. Cela vous permet de gagner aux paris sportifs en prenant moins de risque, et c’est bien ça le but de tout parieur.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.

Défiler vers le haut