5 techniques pour gagner à Parions Sport (anciennement Cote et match)

29 septembre 2020
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus UnibetVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus betclicVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros, qu'il soit gagnant ou perdant7/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus pmu sportVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus zebet150 euros de bonus, dont 100 euros remboursés en paris gratuits sur votre premier pari (s'il est perdant)7/10 Je parie lire l'avis

Privilégiez les paris simples

parier simple

Pour gagner à Parions sport et plus généralement aux paris sportifs, il y a un conseil de base. Il vous faut éviter de miser sur des paris combinés et préférer les paris simples.

Pourquoi il vous faut éviter les paris sportifs sur les combinés ? Tout simplement parce qu’en misant de cette façon vous êtes perdant sur le long terme.

Quand on mise sur les combinés, on gagne vraiment très rarement. Et les rares fois où l’on gagne, cela va venir simplement combler les pertes précédentes ou futures.

Le vrai problème d’un combiné c’est que vous plus vous misez de match, et plus vous multipliez vos chances de perdre.

Le problème aussi c’est que beaucoup de parieurs misent sur des combinés. C’est normal cela permet de miser une somme plus petite et d’espérer avoir des gains importants, c’est pour ça qu’ils ont autant de succès.

Seulement en misant de cette façon vous ne serez pas gagnant sur le long terme. En réalité la seule façon de l’être c’est de miser sur des paris simples, bien analysés et safe.

Miser sur des paris simples ne suffit pas, il vous faut également éviter les cotes trop grosses et même trop petites. En effet miser sur des petites cotes vous oblige à avoir un énorme taux de réussite pour pouvoir êtres rentable.

Or en sport les surprises peuvent arriver, et au moindre pari perdant c’est la catastrophe. En imaginant que vous misiez uniquement des cotes à 1,20, il vous faut 5 paris gagnants pour rattraper un seul pari perdant ce qui est loin d’être aussi simple.

C’est pour ça que nous vous conseillons d’éviter les cotes en dessous d’1,30. Nous vous conseillons même de miser sur des cotes comprises entre 1,50 et 3, ce qui ne vous oblige pas à avoir un taux de réussite trop élevé.

Mais miser sur des paris simples ne suffit pas, il ne vous faut pas parier au hasard ou en tant que supporter d’une équipe. Non il y a un passage obligé pour vos Parions Sport : c’est l’analyse.

Privilégiez l’analyse

statistiques paris sportifs

Analyser ses rencontres c’est vraiment la clé pour gagner vos tickets Parions sport. Et pour réussir ses analyses, il y a quelque étapes obligées.

Pour analyser la rencontre, il faut d’abord consulter des statistiques qui pourraient vous êtes utiles. Le classement bien-sûr mais aussi les résultats récents et même l’historique des rencontres.

Spontanément on pourrait penser que consulter l’historique entre deux équipes inutile, pourtant cela peut vous aider à détecter un effet bête noire. L’effet bête noire, c’est quand une équipe résumée plus forte perd régulièrement contre une équipe censée être moins forte qu’elle.

Il existe des sites spécialisées  dans les statistiques pour à peu près tous les sports, par exemple pour le football il existe le site soccerstats. Le gros avantage de ce genre de sites c’est que vous allez pouvoir trouver des stats qui correspondent à votre pari.

Si par exemple dans un match vous souhaitez miser sur un pari over, vous allez pouvoir consulter les statistiques des overs / under pour chacune des équipes. Utiliser les bonnes stats c’est donc quelque chose d’indispensable pour réussir vos analyses.

Il vous faut également bien suivre l’actualité, la météo, et les éventuels absents pour une rencontre. Avant de parier sur un match il vous faut donc vous renseigner sur les blessés et les suspendus, car les absents ont un impact sur le déroulement de la rencontre.

N’hésitez pas à attendre d’avoir les compositions d’équipe avant de valider votre bulletin Parions Sport, c’est bien plus safe et ça vous évitera de grosses déconvenues.

Enfin il vous faut regarder le calendrier de chacune des équipes (ou des joueurs), afin d’avoir une idée de l’enjeu de la rencontre. En fonction de l’enjeu du match, la motivation des joueurs (ou des équipes) ne sera pas la même.

Par exemple, sur un match de fin de saison entre une équipe qui joue le maintien et une équipe qui est déjà assurée de terminer dans le ventre mou du championnat, le favori ne sera pas forcément le mieux classé. L’équipe qui cherche à éviter la relégation sera probablement bien plus motivée à l’emporter, cela peut être un bon de plan de miser sur elle.

Bien évaluer l’enjeu d’un match c’est donc indispensable pour pour pouvoir bien estimer la motivation de chacun des adversaires. Vous le voyez l’analyse c’est vraiment important, surtout que c’est grâce à elle que vous allez pouvoir trouver des valuebets.

Privilégiez les valuebets

parier valuebet

C’est quoi un valuebet ? C’est ce qu’on pourrait appeler un pari bon coup. C‘est un pari pour lequel vous estimez que la cote est plus élevée que celle que devrait être.

Il faut juste savoir qu’une cote c’est le reflet d’une probabilité, et quand vous analysez une rencontre vous êtes aussi en train d’estimer la probabilité qu’un pari passe. Le valuebet c’est juste quand vous jugez le pari plus probable que ce que pense le bookmaker.

Alors comment on sait qu’on a valuebet, bien-sûr on peut le calculer mais il y a plus simple.

Prenons un exemple et imaginons que vous vouliez miser sur la victoire de Manchester United cotée 1,80 et pour lequel vous estimez les chances de victoire à 60%.

valuebet pourcentage cotes

Grâce à un tableau comme celui-ci vous voyez que pour une probabilité de victoire à 60 %, votre pari doit être au moins à une cote d’1,67. Dans notre exemple le pari de Manchester United est bien un valuebet.

Alors c’est vrai que le valuebet a ses limites, la première d’entre elle c’est bien sûr le risque de se tromper. Estimer des probabilités qu’un pari passe n’est pas simple et il y a toujours le risque de se tromper.

Et puis il y a aussi le fait que les bookmakers sont très forts pour estimer les cotes, ils font donc peu d’erreur. En clair il y a peu de valuebet, et lorsqu’ils s’en rendent compte ils n’hésitent pas à rééquilibrer les cotes pour le faire disparaitre.

Mais malgré tout ça, parier sur des valuebets est la meilleure méthode de paris sportifs. C’est celle qui vous permet d’être rentable sur le long terme.

Pour trouver des valuebets n’hésitez pas à comparer les cotes présentes sur Parions Sport avec celle que vous pouvez trouver sur les bookmakers. Le but c’est de sélectionner la meilleure cote pour votre pari, tout simplement.

Parmi les bookmakers c’est Winamax qui a le plus souvent les meilleures cotes.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax

Privilégiez les paris sportifs à 2 issues

> Eviter les paris trop incertains

Quand vous voulez miser au Parions Sport, il vaut mieux choisir des paris qui comportent 2 issues. Et la raison est simple, vous gagnerez bien plus souvent en couvrant 1 possibilité sur 2, que quand vous parier 1 seul choix sur 3

Pourtant spontanément on a tendance à vouloir parier sur les paris 1N2 et c’est pas forcément une bonne idée. Sauf si l’on utilise la méthode du pari remboursé, mais on en reparle juste un peu plus bas.

C’est pour ça que parier sur le tennis ou sur des sports pour lesquels il n’y a pas de match nul. Concernant plus spécifiquement le football, certains paris à doubles choix sortent du lot.

On peut citer les paris sur les overs / unders ou les paris “les deux équipes marquent” (BTTS). D’une façon générale tous les paris où les choix se limitent à oui ou non peuvent être intéressants, tout dépend bien sûr de la cote et s’il a value ou non.

A l’inverse les paris qui comportent une multitude de choix sont à éviter, justement parce qu’en misant dessus vous couvrez qu’un tout petit nombre de possibilités. On peut citer des paris scores exacts qui vous laissent la possibilité de parier sur une multitude de scores possibles.

Ce type de paris est bien plus difficile à analyser, et donc bien plus aléatoire. Alors il peut y avoir des exceptions, mais il veut mieux préférer des paris dans lesquels vous avez seulement deux possibilités.

Concernant les paris 1N2, vous avez aussi la possibilité de les sécuriser avec des paris double chance. Néanmoins ce type de paris a un gros défaut, les cotes sont trop basses.

La meilleure façon de miser sur plusieurs choix d’un pari résultat 1N2, c’est la méthode du pari remboursé.

> La méthode du pari remboursé (ou méthode couverture)

pari sportif remboursé

Qu’est ce que c’est que cette fameuse méthode du pari remboursé ? C’est simple, quand vous misez sur un pari remboursé, vous avez :

  • – Un pari principal
  • – Un pari pour lequel vous êtes remboursé de la totalité de votre mise, c’est le fameux pari remboursé.

Typiquement le pari draw no bet (autrement appelé remboursé si nul) est un pari remboursé. En effet quand vous misez sur un draw no bet vous avez bien un pari principal et vous êtes remboursé en cas de match nul.

Le truc c’est qu’on peut créer un pari remboursé pour n’importe quel type de pari et pas seulement pour les draw no bet.

Prenons un exemple et imaginons que notre pari principal soit le nul coté à 3, et qu’on veuille couvrir son pari sur la victoire de l’équipe à domicile coté à 2,20. Partons du principe que notre mise totale est de 20 euros, on peut facilement calculer son pari remboursé, voici comment faire.

D’abord on calcule la mise nécessaire pour le pari remboursé, on divise donc la mise totale par la cote du pari remboursé. Ici de sera 20 /2,2 = 9,10 euros à miser sur la victoire de l’équipe à domicile coté à 2,20.

Dès lors il nous reste 20 – 9,10 = 10,90 euros à miser sur le pari principal : le match nul coté à 3. Pour résumer on a donc plusieurs cas de figure :

  • – Soit il y a match nul coté à 3, dans ce cas c’est votre pari principal qui passe. Dans ce cas vous gagnerez donc 10,90 euros x 3 = 32,70 euros.
  • – Soit il y a victoire de l’équipe à domicile coté à 2,2, dans ce cas c’est votre pari remboursé qui passe. Vous gagnerez 9,10 x 2,20 = 20 euros pile soit la mise totale que vous aviez au départ.
  • – Soit il y a victoire de l’équipe extérieur, dans ce cas de figure votre pari est perdant.

L’avantage de cette méthode est évident : vous couvrez plus de résultats qu’avec un pari 1N2 classique, puisque vous couvrez 2 choix sur 3 possibles au lieu d’1 sur 3. En plus de ça la cote de votre pari principal sera toujours bien plus élevé que si vous misez sur un pari double chance.

C’est donc une méthode qui est là pour sécuriser vos paris sportifs, elle est donc indispensable à vos paris Parions Sport.

Privilégiez la gestion de bankroll

gérer bankroll paris sportifs

La 5 ème technique pour gagner plus souvent vos paris Parions Sport est simple et pourtant si souvent négligée : c’est gérer sa bankroll. Or le problème c’est que beaucoup de parieurs ne se fixent pas de budget, ils n’ont pas de bankroll.

Or ne pas avoir un bankroll est un véritable problème, parce qu’en faisant cela vous prenez le risque de miser de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Ne pas miser une somme que l’on ne peut pas se permettre de perdre, c’est la règle d’or.

Et puis avoir une bankroll, ça permet de se rendre compte si l’on est gagnant ou non sur le long terme. Ce qui n’est pas le cas quand on re-crédite régulièrement son compte bookmaker.

Une fois qu’on s’est crée un bankroll, même petite, il faut la gérer. Gérer sa bankroll, cela signifie miser un pourcentage de votre bankroll pour chaque pari, sans jamais dépasser 5%.

Le mieux c’est de faire varier ce pourcentage en fonction de la confiance que vous avez dans un pari, par exemple 3 % pour un pari où vous êtes moyennement confiant et 5 % quand vous êtes très confiant.

Le gros avantage de cette gestion de mises, c’est que vos mises vont s’adapter à votre bankroll. Si vous misez 5 % sur votre pari et que votre bankroll est de 500 euros, votre pari est de 25 euros.

Mais même si ça se passe mal et que votre bankroll chute à 300 euros, dans ce cas une mise de 5% représente 15 euros. C’est le gros avantage d’une gestion de bankroll, cela permet de limiter les pertes quand ça se passe mal.

A l’inverse si ça se passe bien que votre bankroll monte à 700 euros, votre mise de 5% devient une mise de 35 euros. + la bankroll augmente et + le montant de vos mises augmente, c’est quand même plutôt pas mal.

Vous l’avez compris tous ces conseils, simples à mettre en oeuvre, vont augmenter vos chances de gagner vos paris sportifs.

 

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.

Défiler vers le haut