2 méthodes indispensables pour améliorer vos paris double chance

5 juin 2021
BookmakerBonus de bienvenue
#1 profiter bonus winamaxVotre premier dépôt est doublé en Freebets jusqu'à 200 euros 9/10 Je parie lire l'avis
#2 profiter bonus pmuVotre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#3 profiter bonus UnibetVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros8/10 Je parie lire l'avis
#4 profiter bonus zebet150 euros de bonus en tout dont le premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros7/10 Je parie lire l'avis
#5 profiter bonus BetwayVotre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros7/10 Je parie lire l'avis

Qu’est-ce que le pari double chance ?

Avant de voir comment améliorer vos paris double chance, il faut déjà qu’on soit d’accord sur la définition du pari double chance. Et si vous ne savez pas trop comment marche les paris double chance, c’est l’occasion d’en savoir plus.

De façon classique le pari double chance consiste à miser sur 2 résultats possibles d’une rencontre.

Contrairement à un pari classique “1N2” pour lequel vous avez 1 chance sur 3 de gagner. Ici avec le pari double chance vous avez 2 chances sur 3 de passer votre pronostics “double chance”. Sur le papier, ce type de paris est donc intéressant.

Quand on mise sur un pari double chance, on a donc trois choix possibles :

  • – Parier sur le 1N : Dans ce cas votre pronostic sera gagnant si l’équipe qui joue à domicile l’emporte (1) ou s’il y a match nul (N).
  • – Parier sur le N2 : Dans ce cas votre pronostic sera gagnant s’il y a match nul (N) ou si l’équipe qui joue à l’extérieur l’emporte (2).
  • – Parier sur le 12 : Dans ce cas votre pronostic sera gagnant si l’équipe qui joue à domicile l’emporte (1) ou si l’équipe qui joue à l’extérieur l’emporte (2).

Juste en dessous, vous avez un exemple de pari double chance pour un match entre la Juventus de Turin et L’AS Rome. La capture d’écran provient de Winamax

paris sportif double chance

Comme on l’a dit un peu plus haut, l’avantage du pari double chance c’est de couvrir 2 résultats sur 3 au lieu d’un seul. Concrètement cela vous permet de gagner plus souvent, c’est donc un gros avantage.

Mais il y a un gros inconvénient qui saute rapidement aux yeux : les cotes sont faibles. C’est le gros défaut de ces paris là, heureusement il existe une méthode simple pour augmenter la cote de votre pari double chance.

Comment augmenter la cote de son pari double chance ?

C’est la première méthode que l’on vous présente dans cet article. Le principe c’est d’améliorer les cotes double chance, en utilisant les cotes du pari 1N2.

Ce qu’il faut avoir en tête c’est les paris double chance sont très souvent à des cotes plus faibles que les paris 1N2. Pourquoi ? Tout ça c’est une histoire de taux de retour joueurs.

Les bookmakers sont tenus de respecter un taux de retour aux joueurs de 85 % en moyenne. En clair pour 100 euros de mises, ils redistribuent en moyenne 85 euros aux joueurs.

Mais attention il faut bien avoir en tête qu’il s’agit d’une moyenne, et les bookmakers peuvent donc appliquer un taux différent suivant les matchs et les même types de paris. Concrètement les bookmakers redistribuent bien plus pour les paris 1N2 (souvent 95% ou plus) que pour les autres types de paris.

Cela signifie que vous aurez quasi systématiquement de meilleures cotes en utilisant les cotes 1N2, qu’en pariant directement sur un pari double chance.

Pour vous c’est donc rentable de calculer votre pari double chance à partir des cotes 1N2, plutôt que de miser directement sur un double chance.

On va voir tout ça avec un exemple toujours sur le même match Juventus – As Roma. A partir du pari 1N2 on va calculer si c’est rentable de miser sur un pari double chance

pari foot 1n2

On va partir du principe qu’on souhaite miser sur le pari 1N (Juventus l’emporte ou nul). On va d’abord calculer la cote de notre pari 1N et pour cela on va appliquer la formule suivante (Cote 1 x cote N) / (Cote 1 + Cote N).

Dans notre exemple cela donne : (2.35*3.90)/(2.35+3.90) = 1,46. On obtient donc une cote de 1,46, alors qu’on a vu un peu plus haut le pari double chance 1N était proposé à une cote de 1,40.

Quand on vous disait que c’était plus rentable de calculer son pari double chance à partir des cotes 1N2, on ne vous a pas menti.

Bien-sûr là on est en train de vous montrer les calculs pour que vous compreniez le principe, mais vous trouverez une calculatrice double chance tout en bas de l’article qui vous facilitera le travail.

Parce que bien-sûr là le travail n’est pas fini, maintenant que vous avez la cote de votre pari, il vous faut savoir combien miser sur le pari 1 et combien miser sur le match nul.

On continue donc avec notre exemple Juventus ou nul, et on va partir du principe que notre mise totale est de 20 euros.

  • – On va calculer la mise nécessaire pour la victoire de la Juventus (choix 1). Le calcul sera le suivant :  (mise totale x cote N) / (Cote 1 + Cote nul). Cela va donner (20 x 3,90) / (2,35+3,90) = 12,48 euros. Il faudra donc miser 12,48 euros sur le choix 1
  • – On va à présent calculer la mise nécessaire pour le nul. Le calcul sera le suivant :  (mise totale x cote 1) / (Cote 1 + Cote nul). Cela va donner (20 x 2,35) / (2,35+3,90) = 7,52 euros.
    Bien-sûr comme on avait déjà la mise nécessaire pour le choix 1, on aurait pu directement faire la soustraction 20 – 12,48 = 7,52 euros. Mais pour que vous compreniez bien comment ça fonctionne il est plus intéressant que vous ayez le calcul.

Pour notre mise de 20 euros on aura donc :

  • – 12,48 euros à miser sur le choix 1. Si la Juventus l’emporte, on gagne donc 12,48 x 2,35 = 29,33.
  • – 7,52 euros à miser sur le choix N. S’il y a match nul, on gagne donc 7,52 x 3,90 = 29,33.

Vous le voyez c’est vraiment un pari double chance, puisque vous gagnez autant en misant sur le 1 que sur le N. Et rassurez-vous inutile de faire tous ces calculs notre calculette en fin d’article fait tout le travail.

Si malgré toutes ces manipulations, vous trouvez que la cote de votre pari double chance est trop basse. Il existe une alternative : la méthode du pari remboursé (ou couverture).

Vous voulez parier sur le bookmaker le plus complet du marché ? Alors PMU sport est fait pour vous

Surtout que votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros

Ce bonus est versé en cash, vous pouvez donc le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est sans aucun risque, alors n'hésitez plus !


Je gagne sur PMU Sport

Mieux qu’un pari double chance : la méthode du pari remboursé

méthode double chance

Le principal avantage du pari remboursé par rapport au pari double chance, ce sera la cote. Vous aurez toujours une meilleure cote en misant sur un pari “couverture” que sur une double chance.

Mais attention car dans un pari double chance, vous aurez le même gain quel que soit celui la pari qui passe. Pour reprendre notre exemple Juventus – nul, si la Juve l’emporte ou s’il y a nul vous remportez le même gain.

Dans le cas du pari remboursé ça n’est pas le cas. En effet avec cette méthode vous allez avoir un pari principal, un pari pour lequel votre mise totale sera remboursé.

L’exemple le plus célèbre de pari remboursé, c’est bien-sûr le draw no bet ou “remboursé si nul”. Dans ce type de pari le pari principal sera la victoire de l’équipe 1 ou 2, et le pari remboursé ce sera justement le match nul.

Mais bien-sûr pour les draw no bet on a le même souci que pour les paris double chance : les cotes. Là aussi elles seront quasi-systématiquement plus basses que les cotes 1N2, il vous faudra donc là aussi calculer votre pari remboursé.

On va calculer le draw no bet avec notre pari Juventus et une mise de 20 euros, pour que vous puissiez voir ce que ça donne. Je vous remets la capture d’écran avec les cotes.

pari foot 1n2

Et on va d’abord calculer la mise nécessaire pour le pari sur lequel vous êtes remboursé, c’est à dire le match nul. C’est donc Mise totale / Cote N = 20 / 3,90 = 5,13 euros. Puis vous allez miser 20 euros – 5,13 euros = 14,87 euros sur l’équipe à domicile : Juventus.

Cela donne donc :

  • – Si l’équipe 1 l’emporte (Juventus), vous remportez 14,87 euros x 2,35 = 34,94 euros
  • – S’il y a match nul (N) vous remportez 5,13 x 3,90 = 20, euros. C’est bien un Draw No Bet, vous êtes donc remboursé totalement de votre mise.
  • – Si l’équipe 2 l’emporte (AS Roma), vous perdez votre mise.

Voilà donc le principe du pari remboursé, mais ayez simplement cette méthode ne sert pas qu’à calculer des draw no bet, car en réalité vous pouvez créer un pari remboursé sur n’importe quoi. C’est toujours le même principe, vous calculez d’abord la mise nécessaire pour votre pari remboursé, puis votre pari principal.

Dans cet article sur la méthode du pari remboursé, dans cet article vous avez même une petite calculatrice pour calculer vos paris remboursés. Décidément on vous facilite la vie.

Jusque là dans l’article on a seulement parlé du pari double chance concernant le résultat. Sachez que les paris double chance ou multi-choix existent pour d’autres types de paris, c’est ce qu’on va voir de suite.

Les autres types de paris double ou triple chance

En effet les paris double chance ne concernent pas forcément le résultat de la rencontre, ils peuvent concerner d’autres types de paris. La principale différence c’est qu’ils ne couvriront pas 2 résultats  sur 3, comme sur les double chance.

En réalité là, ça va être plus des paris multichoix que des paris double chance. Et le gros avantage de ces paris multi chance (ou multi choix appelez les comme vous voulez), c’est que vous avez plus de chance de les passer qu’avec un seul choix.

On va prendre des exemples de paris pour que vous voyez bien de quoi on parle

Par exemple les paris double chance sur les buteurs sont bien plus safes que les paris buteurs classiques. C’est logique, puisque si un seul des deux buteur marque, vous gagnez votre pari..

Dans notre exemple Juventus – Roma, les paris double chance buteur sont les suivants :

double chance buteur

Vous le voyez dans ce type de paris le bookmaker n’hésite pas à mélanger deux buteurs d’une équipe différente. Et bien-sûr comme vous avez d’avantage de chance que votre pari passe, la cote sera plus basse.

Vous le constatez sur la capture, il existe parfois aussi des paris triple chance buteur. Le principe est le même, il suffit simplement qu’un des trois joueurs marque un but, pour que votre pari soit validé.

Autre exemple les paris multi chance sur les paris scores exacts.

score exact multichoix

Là aussi ce type de paris est bien plus safe que de parier sur les scores exacts.

En effet les paris sur les scores exacts sont quand même relativement aléatoires et ont souvent peu de chances de passer. Le fait de miser sur plusieurs scores exacts corrige ce défaut et vous aide à remporter plus souvent ce type de paris.

En revanche sur ce type de paris double chance, vous ne pourrez pas augmenter les cotes en utilisant les paris 1N2. Mais  sur ce type de paris vous pouvez toujours utiliser la méthode du pari remboursé, qui va vous permettre de sécuriser encore d’avantage votre pari.

Bref c’est à vous de voir, l’essentiel est de bien analyser vos paris, et de miser de façon safe. C’est la base si vous voulez gagner vos apris double chance.

Comme promis, voici la calculatrice double chance qui va vous permettre de connaitre la mise totale de votre pari double chance, et la somme à miser pour chacun des paris.

Attention, pour les nombres décimaux utilisez des points “.” et non des virgules “,”.

 

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier dépôt est doublé jusqu'à 200 euros

Cela signifie que si vous déposez 100 € sur Winamax, vous recevrez immédiatement 200 € de Freebets sur votre compte Winamax. Au total, si vous déposez 100 euros vous disposerez donc de 300€ pour parier !

N'hésitez pas à en profiter


Je gagne sur Winamax

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.

Défiler vers le haut