Parier les sports « de niche »

10 septembre 2015

Qu’est ce qu’un sport de « niche »

Cette expression ne désigne pas les courses de lévrier, mais plutôt les sports les moins connus et sur lesquels les parieurs misent le moins.
Cette notion de sport « mineur » s’oppose à celle de sport de masse sur lesquelles le nombre de parieurs et les mises totales sont bien plus importantes. En captant plus de 60 % des mises des parieurs le football est le sport majeur par excellence, avec le tennis (dans une moindre mesure) ils sont les sports les plus massivement pariés par les clients des bookmakers.

Par opposition à ces sports il existe une quantité importante de sports mineurs sur lesquels il est possible de parier, ainsi certains sites de paris en ligne vous prposent de parier sur du curling, du skeleton ou encore du billard. L’arjel a publié une liste de l’ensemble des sports autorisés en déterminant et détaillant pour chaque discipline quelle compétition était ouverte aux paris. Ces sports moins connus peuvent avoir un grand intérêt à être parié.

astuce parier petits sports

Parier sur un sport méconnu : profiter des faiblesses des bookmakers

Le football : le sport préféré des bookmakers

En effet beaucoup de parieurs préfèrent parier sur le football car il s’agit bien souvent du sport qu’ils connaissent mieux, ou en tout cas ils pensent bien le connaître. Beaucoup de parieurs ont des idées pré-conçues sur la valeur d’un joueur ou d’une équipe, et font des paris pour se faire plaisir sans forcément mis en place de stratégie pour gagner. C’est d’ailleurs parce que c’est rentable pour eux, que tous les bookmakers proposent une grande quantité de paris sur tous les matchs de football.

Tout ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas miser sur le football, simplement il s’agit d’un sport où vous trouverez moins de valuebet car il s’agit d’un sport massivement suivi par tout le monde et donc aussi par les bookmakers. Ces derniers ont en plus à leur disposition de puissants outils de statistiques permettant de générer à peu de choses près les cotes proposées aux parieurs. En fait sur le football le bookmaker ne prend pas de risque et c’est pour celà qu’il peut se permettre d’ouvrir les paris une semaine avant les matchs. Tout l’inverse des marchés de « niche » dont les paris sont souvent ouverts à la dernière minute.

Les avantages de parier des « petits » sports

Ici le principal intérêt est de bénéficier d’une certaine « ignorance » du bookmaker, c’est d’ailleurs pour cela que certains sports sont très rarement voire pas du tout proposés aux parieurs.

En fait le site de paris sportifs pourra établir des cotes relativement fiables grâce aux mêmes outils que ceux dont il se sert pour le football. Néanmoins il va lui manquer une réelle connaissance du sport, en ne sachant pas par exemple si l’absence de tel ou tel joueur aura un impact sur ses performances ou non.

C’est sans doute pour cela qu’il est intéressant de se spécialiser dans un seul sport en essayant de collecter le maximum d’informations, de statistiques et d’actualités et d’être réactif afin de déceler et de pouvoir miser sur des valuebet. Ainsi miser sur le rugby, le volley-ball ou bien encore le ski peut devenir très avantageux pour les parieurs aguerris dans ses disciplines, mais moins pour les sites de paris sur internet qui essaient de ne pas perdre d’argent sur ses sports

bookmakers protègent gagnants

Les bookmakers se protègent

Bien souvent les calendriers de ces disciplines sont connues relativement tardivement, bien souvent également les bookmaker ont quelques difficultés à établir des cotes fiables par méconnaissance de la discipline.
Les paris sur ces sports mineurs sont donc proposé très peu de temps avant le coup d’envoi, parfois quelques heures avant dans certaines compétitions ou même ne sont pas du tout proposés alors qu’ils sont pourtant autorisés.

Et même lorsqu’ils sont proposés quelques jours avant la rencontre, le bookmaker place souvent un plafond de mise au delà duquel il fermera le pari afin de réajuster les cotes en fonction de ce que les joueurs ont misé. En fait ils se servent des paris effectuées par des parieurs confirmés afin de proposer de nouvelles cotes à des niveaux qui seront plus rentables pour eux. Les parieurs font le travail des bookmakers, c’est le monde à l’envers

Enfin si vous avez vraiment réussi à gagner beaucoup d’argent grâce à votre expertise dans une discipline, vous risquez d’être limités en terme de mises par les bookmakers. Cette pratique assez courante se fait sous couvert d’une supposée sécurité des paris, dans les faits vous ne pourrez rien faire contre ces limitations à part changer de bookmaker. C’est la rançon du succès, ça veut dire que vous aurez gagner de l’argent grâce à vos paris sportifs, et vous aurez de quoi être fiers 🙂

Comment gagner aux paris sportifs vous recommande PMU qui propose un large choix de sports et de types de paris proposés
Pariez sur PMU et profitez du bonus jusqu’à 170 euros offert

Partagez l'info !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *