Les différents types de paris

14 août 2015

Peut-être que vous débutez les paris sportifs et que vous êtes un peu perdus au milieu de tous ces paris. Et puis, sur la plupart des sites de paris sportifs il n’est pas rare de trouver plus de 70 types de paris différents pour un même événement. Alors même si c’est excitant, au début c’est normal d’être un peu perdu.

Le but de cet article n’est pas de tous vous les présenter. Cela n’a pas vraiment d’intérêt et ça peut vite être chiant. Le mieux est de vous expliquer ceux qui sont les plus répandus, que vous allez rencontrer fréquemment. Ceux sur lesquels vous allez parier. Certains sont intéressants à parier, et d’autres beaucoup moins. Surtout, beaucoup ne sont pas simples à comprendre au premier abord

#1 Le plus connu : Le Pari simple 1N2

C’est le pari le plus connu et répandu dans tous les sports collectifs (surtout le football). Miser le 1 revient à miser sur la victoire de l’équipe à domicile, le N (ou x) signifie que la rencontre se soldera par un résultat nul. Tandis que si vous pariez sur le 2 cela signifie que vous espérez la victoire de l’équipe à l’extérieur.

C’est la forme de pari la plus classique et la plus simple à comprendre.

#2 Le pari 1/2

Sa variante est le pari avec 2 issues possibles (le 12) qui existe dans des sports où il n’y a pas de match nul par exemple au tennis.

Mieux ce type de pari existe ailleurs, par exemple dans des matchs de coupe au football. En général ce pari s’appellera « quelle équipe va se qualifier ». L’exemple ci-dessous montre des cotes en 1N2 puis des cotes sans le résultat nul.

pariez sur 1X2

C’est un type de pari plus intéressant que le pari 1X2. Certes les cotes sont plus basses, mais avec seulement 2 issues possibles, vous limitez considérablement les risques de perte.

#3 Le pari combiné

Le principe du pari combiné, ou multiple est simple. Il s’agit d’associer plusieurs paris afin d’augmenter les gains potentiels d’un pari. En clair comme dans l’exemple ci-dessous, on choisit de jouer plusieurs paris.

Bien sûr on multiplie les cotes entre-elles, dans l’exemple ci-dessus on obtient une cote totale de 3,92. Une cote bien plus élevée que si on avait joué chaque match en simple. En clair si vous misez 10 euros sur ce combiné et si tous vos paris sont gagnants, vous remportez 39,20 euros.

Mais les combinés sont une technique risquée, et il faut respecter certains conseils pour les réussir. D’une façon générale, quand vous débutez privilégiez les paris simples qui vous feront gagner plus fréquemment.

#4 Plus ou moins de points ou de buts – over / under

Le but est ici d’évaluer si l’un ou les deux participants vont marquer plus ou moins de point qu’une limite fixée par le bookmaker.
pariez plus ou moins de buts
Dans cet exemple nous voyons que plusieurs paliers sont possibles et sont exprimés avec des décimales. En fait le but de fixer un over/under 2,5 est de ne laisser que deux issues possibles au parieur. :
-Soit il pense que les équipes marqueront 3 buts ou + dans ce cas là il effectuera le choix « plus de 2,5 buts »
-Soit il pense qu’il y aura 2 ou but ou moins et dans ce cas il misera sur « moins 2,5 ».

Ce type de paris peut être intéressant à prendre suite une analyse des statistiques de chacun des participants au match. Néanmoins les opérateurs de paris sportifs ont tendance à proposer des cotes plus basses pour ce type de paris ce qui est important à prendre à compte pour savoir si notre pari peut être rentable ou non

#5 Le pari sur un écart ou un handicap

Le principe du pari suivant un écart est de déterminer de combien de points ou de buts une équipe l’emportera.

ecart de buts

Dans cet exemple vous trouverez le premier pari qui consiste à savoir si l’équipe du Fc Barcelone l’emportera par plus ou moins de buts d’écart sur son adversaire Bilbao. Même chose dans le pari suivant, mais cette fois avec un écart d’un but.

#6 Les paris sur les mi-temps du match

Il est possible de parier sur un résultat à la mi-temps d’un match. De la même façon tous les paris que nous avons vu précédemment peuvent également porter sur la mi-temps . Par exemple il est possible parier sur un over/under 1,5 buts à la mi-temps d’un match de football. Ainsi cela multiplie les opportunités de trouver un pari qui puisse correspondre à ce qu’on a analysé.

#7 Le pari mi-temps / fin de match ou halftime fulltime

Le pari Mi-temps/fin de match vous propose de miser à la fois sur l’équipe victorieuse à la mi-temps et l’équipe victorieuse à la fin du match. Ce qui vous fait en tout neuf choix possibles :

paris-mt-fm

Ce type de paris est à éviter lorsqu’on est débutants. Si vous décidez de tout de même miser sur ce type de paris, il vous faudra analyser le match avec beaucoup de rigueur. Vous devez absolument éviter de tomber dans le piège du pari mi-temps / fin de match

#8 Le pari score exact

Ce type de paris consiste à miser sur le score exact d’une rencontre. On retrouve plusieurs variantes de ces paris sur les scores, le plus classique étant de parier sur le score à la fin du match. Vous aurez également la possibilité de parier sur le score à la mi-temps.

De même certains bookmakers proposent de jouer plusieurs scores exacts ensemble. Comme dans l’exemple ci-dessous tiré du site Betclic.

scores exacts multiples

C’est d’ailleurs la façon la plus sécurisée de jouer les paris exacts. Sinon en temps normal ce sont plutôt des paris à éviter, car trop aléatoires.

#9 Les paris double chance

Au football, les cotes classiques 1,N,2 vous donnent 3 résultats possibles. Le pari double chance, lui consiste à miser sur deux résultats à la fois. En clair il y aura seulement trois double-chance possibles. Soit le choix 1N ou 12 ou bien N2. Bien-sûr puisque ce pari est bien moins risqué, les cotes sont également bien moins élevées. L’exemple ci-dessous sur une rencontre Milan – Fc Barcelone, le montre bien

Bien souvent les cotes sont trop basses, et on lui préfèrera le pari remboursé.

#10 Le pari remboursé en cas de match nul (draw no bet)

Vous pouvez trouver le pari remboursé chez quasiment tous les bookmakers. La forme la plus courante de ces cover bets, est ce que l’on appele Draw No bet (DNB). Le draw no bet signifie que votre mise sera remboursée s’il y a match nul. Dans ce cas de figure, le match nul viendra en couverture de votre pari principal

Bien sûr il est même possible que cette couverture puisse être sur un autre choix que le match nul. Par exemple le pari suivant est tout à fait possible : une victoire de l’équipe 1, et un pari remboursé si l’équipe 2 gagne. Bref toutes les combinaisons sont possibles pour mettre en place des couvertures. C’est-à-dire des mises qui remboursent votre pari.

C’est clairement une bien meilleure solution que les paris double chance, car les cotes proposées sont bien plus élevées. Et c’est un choix bien plus sécurisé que le pari simple, puisque ça limite considérablement le risque de perte. Si ce type de paris remboursé n’est pas proposé chez votre bookmaker, voici comment calculer facilement votre couverture.

Si vous n'avez pas beaucoup d'argent à mettre dans les paris sportifs

Alors le bonus Zebet est fait pour vous. Avec seulement 20 euros déposés vous êtes sûr de gagner 60 euros.
Au total le bonus de bienvenue Zebet c'est 150 euros offerts Je gagne sur Zebet

Aide ton pote qui perd tout le temps, partage 🙂

4 Comments

Scroll Up