Les astuces pour bien parier les handicaps au football

5 octobre 2015

Le football comme tous les sports collectifs permet de parier sur des handicaps, c’est à dire sur un écart de buts afin de rééquilibrer une supposée différence de niveaux entre les deux équipes. Le bookmaker propose de nombreux handicaps différents afin d’intéresser un maximum de parieurs. Il existe différentes stratégies gagnantes qui permettent de profiter au mieux de ce type de paris foot.

Parier sur la large victoire

Evidemment avant de parier sur la victoire d’une équipe avec un écart de 2 buts ou plus il faut avoir analyser la rencontre et son issue possible. Si vous pensez qu’une équipe va facilement disposer d’une autre il vaut mieux jouer ce pari avec handicap.
techniques parier handicap foot
Ici dans cet exemple tiré du site Unibet, nous avons un cas de figure où parier la victoire simple de l’équipe de Géorgie n’a pas d’intérêt puisque la cote est basse. Si vous estimez que la Géorgie l’emportera facilement sur l’équipe de Gibraltar vous devrez miser sur le pari plus de 3 buts ou plus de 4 buts d’écart.

Mais attention aux pièges certains favoris ont quelques fois du mal à marquer des buts face à des défenses bien organisées, c’est donc une méthode à manier avec des pincettes et qui demande beaucoup de rigueur.

Le favori qui peut se faire surprendre

Si à l’inverse en analysant un match vous pensez qu’un match sera bien plus serré qu’il n’y parait. Que l’équipe présumée inférieure est en réalité la « bête noire » du favori ou vous pensez tout simplement qu’il y aura une surprise. Dans ces cas de figure il peut être bien plus intéressant de jouer un pari en handicap, plutôt qu’une chance double ou qu’un 2 avec le nul remboursé.
Pari handicap contre le favori

Dans cet exemple si vous pensez la Lituanie capable de créer la surprise, il est dans ce cas là intéressant pour vous de parier sur « Lituanie ne perd pas ou perd de 1 » qui vous permettrait de remporter votre pari si la Lituanie gagne fait match nul ou même perd d’un but d’écart.

Il s’agit d’une façon de sécuriser son pari et de faire en sorte que votre travail d’analyse ait moins de chance d’être mis à mal par des circonstances de match fâcheuses : un pénalty de dernière minute par exemple.

La victoire d’une courte tête du favori

Ici l’idée est de jouer est de jouer la victoire du favori avec un but d’écart, événement qui survient assez régulièrement et donc la cote est toujours supérieure à 3.

Le fait de jouer le favori qui l’emporte d’un but d’écart (aussi appelé handicap nul HN) peut être intéressant dans certains cas de figure.

Par exemple une équipe qui est largement favorite par rapport à une autre, mais qui a un calendrier bien plus intense et est plus émoussé physique pourrait se contenter d’une simple victoire qui suffirait à son bonheur en vue d’échéance future. Ici Jouer la victoire du favori à + de 3 présente bien plus d’intérêt que miser sur la victoire simple du favori dont la cote sera plus basse.

On peut également effectuer ces paris handicap nul sur des derbys ou des classicos qui sont en général des matchs accrochés, dans lesquels l’outsider aura à coeur de ne pas se laisser distancer, pour une question d’honneur.

Enfin cette victoire par un but d’écart peut se parier de façon plus évidente sur des duels qui semblent accrochés, mais dans lesquels une des deux équipes possède un léger avantage (sur l’état de forme par exemple). Dans ce cas là jouer la victoire de ce favori pr un but d’écart semble intéressant, car il semble bien correspondre au léger écart de niveau entre ces équipes. Bien entendu rien ne vous empêche si vous le souhaitez, de cumuler une mise sur le handicap nul et une sur le match nul, ce qui certes diminuera vos gains potentiels mais sécurise votre pari au maximum.

Comment gagner aux paris sportifs vous recommande Unibet pour parier sur les handicaps au football car un large choix d’handicaps vous sont proposés et à des cotes très attractives. Et bien sûr le bonus Unibet de 100 euros offerts
Commencez à gagner vos paris foot sur Unibet

Partagez l'info !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *